Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Sur l'île de Noirmoutier, les pommes de terre ont gelé

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

L'île de Noirmoutier a subi, elle aussi, la vague de froid qui a saisit la France ces derniers jours. Et la douceur habituelle du climat Noirmoutrin n'a pas suffi à éviter le gel des fanes de pommes de terre. Il a fait -6°C. La production sera retardée cette année, et un peu réduite.

Des pommes de terre
Des pommes de terre © Maxppp - Maxppp

Île de Noirmoutier, France

Le thermomètre est descendu jusqu'à -6°C sur l'île de Noirmoutier en début de semaine. C'est trop pour les pommes de terres qui avaient été plantées début février. Et les fanes qui sortaient de terre ont gelé.

Quand vous avez des températures qui descendent à -2°C, -3°C, on arrive à sauver les récoltes. Mais là c'est descendu à -6°C, avec des vents de 80km/h. Donc il faisait beaucoup trop froid." - Bruno Gendron

La moitié de la production avait déjà été plantée. "On a une baisse de 30% du rendement, se désole Bruno Gendron, producteur de pommes de terre sur l'île. "Sur les premières plantations, tout ce qui était sorti de terre a gelé. Celles qui ne sont pas encore sorties vont repartir." Mais il va falloir attendre encore pour les déguster puisque la récolte va se décaler de trois semaines.

Il a fait -6 degrés. "La douceur amenée par la mer a réduit la vague de froid, explique Nicolas Paille, le directeur de la coopérative agricole de Noirmoutier. Mais ça n'a pas suffit à éviter que les fanes sorties de terre ne soient gelées." Et la plante met entre trois semaines et un mois pour compenser la production de nouvelles petites tubercules. Mais Nicolas Paille se veut rassurant : "Le seul dommage que nous avons, c'est de ne pas pouvoir être aussi précoce que d'habitude."

Choix de la station

France Bleu