Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fin des importations de cerises traitées au diméthoate, scepticisme en Ardèche

-
Par , , France Bleu Drôme Ardèche
Aubenas, France

Comment distinguer les cerises désormais ? Avec cette décision, le ministère de l'agriculture entend protéger les producteurs de cerises en France contre une concurrence déloyale. Le produit reste autorisé dans les autres pays de l'Union européenne.

Des ramasseurs de cerises à Larnage dans la Drôme en juin 2013.
Des ramasseurs de cerises à Larnage dans la Drôme en juin 2013. © Radio France - Stéphane Milhomme

Les importations de cerises traitées avec le diméthoate sont suspendues à compter de samedi jusqu'à la fin de l'année. Et cela, y compris depuis les pays de l'union européenne. Le diméthoate est cet insecticide qui permet de lutter contre un moucheron ravageur pour les cerises. Le produit est interdit en France depuis février, il est autorisé dans les autres pays de l'union européenne.

Pas de cerise française sur le marché cet été ?

Sylvain Bertrand est président des jeunes agriculteurs de l'Ardèche. Il cultive 3 hectares de cerisiers sur son exploitation de Bozas :

Il faut faire des analyses, il faut faire des échantillons et nous avons les résultats au bout de trois jours. Donc comment mettre cela en place ? Je me pose bien la question ! Au vue des moyens que l'Etat a pour effectuer des contrôles, comment gérer l'importation de cerises de Turquie si elles transitent par l'Allemagne ? Nous ne serons pas forcément sûrs qu'elles ne seront pas traitées au diméthoate.

Sylvain Bertrand craint aussi que cette saison la vente des cerises françaises soit de toute façon très difficile, avec un problème de lisibilité :

L'Espagne a pris la mesure de suspendre le diméthoate aussi. Mais leurs producteurs avaient déjà appliqué le diméthoate pour cette année. Comment allons nous savoir si une palette a été traitée ou pas traitée ? J'ai bien peur qu'il n'y ait pas de cerise française sur le marché cet été car nous n'aurons plus le diméthoate pour traiter. Et j'ai bien peur qu'il n'y ait que des cerises étrangères qu'on dira "pas traitées" mais qui seront certainement traitées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess