Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Synutra, l’inquiétude des syndicats et un Eldorado perdu

lundi 27 août 2018 à 19:09 Par Hervé Cressard, France Bleu Breizh Izel

Trois syndicats agricoles montent au créneau avant une annonce attendue ce mercredi. Le rachat par la coopérative laitière Sodiaal d'une partie des activités de Synutra, à Carhaix. Cette dernière produit du lait en poudre à destination de la Chine.

L'entrée de l'entreprise Synutra à Carhaix
L'entrée de l'entreprise Synutra à Carhaix © Radio France - France Bleu Breizh Izel

Carhaix-Plouguer, France

Que se passe-t-il à Carhaix ? Plutôt silencieuse jusqu’à présent, et favorable au projet du groupe chinois Synutra lors du lancement du projet, la FRESEA de l’Ouest a dénoncé dans un communiqué l’absence de communication de l’entreprise. 

Un risque pour les producteurs 

Surtout, le syndicat majoritaire ne veut pas que les 800 producteurs de Sodiaal fassent les frais de cette crise.

« Ce n’est pas aux producteurs de payer l’amateurisme et les soucis qu’il peut y avoir dans le montage d’un outil industriel de cette taille », explique Stéphane Cornec, responsable JA dans le Finistère et producteur chez Sodiaal . Et le syndicaliste espère que la coopérative ne profitera pas de cette situation pour moins rémunérer les producteurs.

Une crise économique depuis plusieurs mois

Il y a quelques mois Synutra a demandé à Sodiaal  et à ses 800 adhérents de réduire de moitié les apports. Et selon des syndicalistes, il y a quelques jours, des huissiers sont venus dans l’usine de Carhaix pour des saisies conservatoires en raison d’impayés importants.

 Véronique Le Floch, secrétaire générale de la coordination rurale, affirme que l’an dernier Synutra avait une dette de 38 millions d’euros vis-à-vis de ses fournisseurs, « or, Sodiaal est le fournisseur principal voire unique ». La syndicaliste redoute que la coopérative demande à ses producteurs-adhérents d’augmenter leurs parts sociales, « pour racheter cette usine »

« J’ai l’impression qu’on s’est fait avoir », Véronique Le Floch, secrétaire générale de la coordination rurale 

Aucune réponse de Synutra pour le moment 

Quant à la Confédération paysanne, hostile comme la Coordination au projet chinois depuis le début, elle demande la saisie de la justice et une enquête sur les financements publics.

Synutra refuse de communiquer sur cette situation. Sodiaal avait annoncé il y a quelques jours « des discussions » avec le groupe chinois sans confirmer le projet de rachat.