Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Terre de Touraine : le plan de relance du gouvernement par Philippe Guilbert

-
Par , France Bleu Touraine

Philippe Guilbert a choisi de parler d’une partie de ce gros morceau : les mesures concernant l’agriculture et la forêt.

TT
TT

Car comme les autres activités économiques, l’agriculture est éligible à ce plan de relance, d’un 1,2 milliard d’euros, soit une miette des 100 milliards annoncés par le Premier ministre. 

Un milliard, une grosse miette tout de même. A quoi va-t-elle servir ? 

Grosse miette, non pas, si l ‘on considère les enjeux. L’agriculture remplit chaque jour nos assiettes, elle entretient le territoire, fait rentrer des devises. Et côté emploi 1,2 million de personnes dépendent directement du régime agricole auxquels s’ajoutent les salariés de l’agroalimentaire. Alors revenons à nos moutons, cette somme sera principalement affectée, je cite « à la conversion vers une agriculture plus écologique et au développement des circuits courts, ainsi qu’au développement d’un plan protéines et à l’adaptation de la forêt ».

Bien, mais encore…

Eh bien ce plan promet une France de 2030 plus verte, plus respectueuse du climat, plus souveraine quant à son alimentation. 

Bien, et qu’en pensent les agriculteurs ?

Les premières réactions sont mitigées, le plan est plutôt bien accueilli mais les organisations agricoles rappellent qu’actuellement avec la crise sanitaire et la sécheresse, des préoccupations très urgentes sont à prendre en compte en matière de revenu et de trésorerie. 

Mais puisqu’il est question de gros sous pouvez-vous donner concrètement les grandes lignes de ce plan ? 

On peut les résumer en cinq piliers en ce qui concerne l’agriculture et l’alimentation. 

•  Un coup d’accélérateur de 400 millions d’euros pour la transition écologique au service d’une alimentation saine, sûre, durable, locale et de qualité ; 

• Un financement en trois points pour les Filières animales comprenant la modernisation des installations, le bien-être animal et le renforcement de la sécurité sanitaire, pour un montant de 250 millions d’euros ;

• 250 millions d’euros aussi iront à l’adaptation des agroéquipements ;  

• Les forestiers auront 200 millions d’euros pour planter des essences résistantes à la sécheresse et la chaleur, adapter les massifs aux risques. 

• Le 5ème pilier est un serpent de mer remontant à la surface. Il s’agit de la mise en place d’une stratégie nationale sur les protéines végétales. On pourrait dire ENFIN puisque ce sujet est évoqué depuis l’embargo étatsunien sur les exportations de soja US vers l’UE…, en quelle année ? 

En 1973. Voilà plus d’un demi-siècle que l’Europe s’atermoie sur sa dépendance aux protéines végétales sans lesquelles, il n’y a ni viandes, ni lait. 100 millions d’euros sont attribués au développement des protéines végétales comme la féverole, les pois, et des oléagineux comme le soja, le tournesol et le colza. 

Alors justement à propos de colza, voici une mise a jour en forme de mea culpa.

Car la semaine dernière sur l'antenne, j’ai dit que les semis de colza s’opéraient de meilleures conditions qu’en 2019. C’était juste dans certains secteurs de la Touraine où il avait plu mi-août ; ça ne l’est plus. Le retour de l’été et de la sécheresse ont raison des petits colza déjà levés et c’est dramatique pour les producteurs ayant engagés les frais. Je bats donc ma coulpe et vous laisse une semaine pour vous entraîner à dire dix fois sans respirer, « je bats ma coulpe » ….. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess