Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

"Terre en fête" : le public à la rencontre des Jeunes Agriculteurs de la Creuse à Dun-Le-Palestel

-
Par , France Bleu Creuse

Comme chaque année désormais le syndicat des Jeunes Agriculteurs organise "Terre en Fête". L'occasion pour le public de rencontre les agriculteurs locaux, de venir aussi les soutenir. Un soutien d'autant plus précieux que le climat actuel est difficile pour la profession.

A "Terre en fête" à Dun-Le-Palestel, les visiteurs peuvent admirer un concours de Labour jusqu'à ce dimanche soir.
A "Terre en fête" à Dun-Le-Palestel, les visiteurs peuvent admirer un concours de Labour jusqu'à ce dimanche soir. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Dun-le-Palestel, France

Ce samedi et ce dimanche se tient " Terre en fête" entre Dun-Le-Palestel et Villard. Organisé par le syndicat des Jeunes Agriculteurs, le rendez-vous est devenu incontournable, plusieurs milliers de personnes y sont attendus. C'est surtout l'occasion pour les agriculteurs d'aller à la rencontre de leur public ... et pour le public de témoigner de son soutien aux agriculteurs, d'autant plus que le contexte actuel est difficile. 

Au programme concours de labours, présentation d'engins agricoles  ou encore démonstration de camion cross. Une fête dans un contexte morose cette année avec d'une part la sécheresse mais aussi le traité de libre-échange avec le Canada, le fameux CETA, signé par les députés tandis que celui avec les pays d'Amérique du Sud, le MERCOSUR  qui doit encore être affiné et  ratifié par les pays de l'Union Européenne. 

Je pense qu'ils ont besoin du soutien de toute la population - Simone

Suzanne admire le concours de labour mais sa venue est aussi une forme de soutien aux agriculteurs de la Creuse, elle l'avoue " C'est un geste militant", elle n'a pas d'agriculteurs dans sa famille mais elle comprend leurs difficultés. " Ils vivent une période très difficile et je pense qu'ils ont besoin du soutien de toute la population" explique-t-elle. Quand on évoque les traités de libre-échange, Simone espère que le soutien aux agriculteurs passera par le choix d'une viande locale et de qualité plutôt qu'une viande à bas prix, importée. 

Beaucoup de visiteurs viennent aussi admirer les engins agricoles dernier cri exposés pour l'occasion - Radio France
Beaucoup de visiteurs viennent aussi admirer les engins agricoles dernier cri exposés pour l'occasion © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Pierre est venu avec Brigitte, sa compagne, voir les engins agricoles. Il reste admiratif de ce matériel dernier cri mais s'inquiète pour les agriculteurs, il est très au fait de leurs soucis du quotidien: " Le fait  de pouvoir vendre la viande au prix qu'il faut,  des récoltes qui sont plus ou moins bien avec la sécheresse." A ses côtés Brigitte s'inquiète aussi des accords de libre-échange comme celui adopté il y a peu par les députés français : le CETA, un accord passé entre l'Union Européenne et le Canada. " Je préfère manger de la viande chez nous que de l'importer d'ailleurs " lance-t-elle fièrement et fermement et dans le public présent ce samedi, elle n'est pas la seule a afficher ouvertement sont soutien aux éleveurs français. Elle le concède bien volontiers être ici c'est un acte de soutien. 

Voir qu'il y a des gens qui s'intéressent à ce que l'on fait, ça fait plaisir - Florent ( Agriculteur)

Un soutien qui est le bienvenu pour Florent. L'agriculteur est venue avec toute sa petite famille. Il est admiratif du public présent ce samedi. "Voir qu'il y a des gens qui s'intéressent un peu à ce que l'on fait, et puis même dans leur façon de consommer, ça fait plaisir !" . Ce qui fait également plaisir à Florent c'est que ce samedi il n'a pas eu la sensation d'avoir l'image de l'agriculteur qui pollue, celui qui utilise les pesticides, " qui ne sont qu'une partie de notre métier" précise-t-il. De voir autant de gens forcément, cela remonte un petit peu le moral des troupes dans ce contexte morose. 

Un soutien d'autant plus fort et sincère qu'ici bon nombre de visiteurs a compté ou compte encore dans sa famille des agriculteurs . 

Choix de la station

France Bleu