Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Thierry Merret ne sera pas candidat à sa réélection à la tête de la FDSEA du Finistère

mardi 12 février 2019 à 15:27 Par Benjamin Bourgine et Léo Rozé, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Armorique

Il passe la main. Après 14 ans à la tête du syndicat majoritaire dans le monde agricole en Finistère, Thierry Merret annonce qu'il fait le choix de ne pas se représenter à l’élection du Conseil d’administration et du Bureau de la FDSEA du Finistère.

Thierry Merret est le président de la FDSEA dans le Finistère
Thierry Merret est le président de la FDSEA dans le Finistère © Radio France - Joan Bizien

Finistère, France

C'est l'une des figures des bonnets rouges. L'homme du "non" à l'Ecotaxe. Figure emblématique du mouvement né sur le rejet de cette taxe symbolisée par les portiques qui n'ont pas longtemps trôné au-dessus des 4 voies bretonnes. Thierry Merret, producteur de légumes à Taulé dans le Nord-Finistère est l'un des principaux interlocuteurs de la profession agricole dans le Finistère depuis les années 2000.

Ça gambergeait dans ma tête depuis un moment, nul n'est éternel" Thierry Merret

Secousses et crises successives

Parfois contesté, comme en 2015, parfois dans la tourmente après des déclarations polémiques, il a tout de même tenu 14 ans les rênes du syndicat dans un département où l'agriculture est très importante et secouée par les crises successives.

Passer la main

"Je m'étais dit, sans en parler autour de moi, que si nous gagnions les élections de manière probante, je proposerais de renouveler le conseil d'administration sans me représenter à la présidence" explique Thierry Merret. C'est ce qu'a fait son syndicat : la liste FDSEA-JA est arrivée en tête aux dernières élections à la chambre d'agriculture.

Mais il s'attend à une passation qui pourrait être compliquée. "Il faut trouver des candidats, ce n'est pas simple. J'avais essayé dès 2011, aujourd'hui je mets la balle dans le camp de tous ceux et celles qui souhaitent s'engager pour le collectif" lance le syndicaliste agricole.

Thierry Merret précise qu'il reste tout de même administrateur du syndicat et siège à la chambre d'agriculture au titre syndical.