Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Transhumance de Montenach à Rettel : "Les brebis ont étonnamment bien supporté la canicule"

Par

Les transhumances sont un signe du retour de la fraîcheur. Des brebis sont rentrées ce lundi à Rettel après avoir passé l'été sur les pelouses calcaires de Montenach dans le pays des trois frontières. Leur éleveur, Norbert Handrick, est surpris par leur résistance aux fortes chaleurs de cette année.

Une cinquantaine de brebis de retour à la ferme du Chambeyron à Rettel après avoir pâturé tout l'été sur les pelouses calcaires de Montenach.
Une cinquantaine de brebis de retour à la ferme du Chambeyron à Rettel après avoir pâturé tout l'été sur les pelouses calcaires de Montenach. © Radio France - François Pelleray

Elles sont rentrées ce lundi à Rettel, à la ferme du Chambeyron après un été caniculaire, elles ont retrouvé leur près et leurs camarades qu'elles n'ont pas vu depuis près de six mois. Les brebis de Norbert Handrick sont de retour à la maison, elles ont fait leur transhumance.

Publicité
Logo France Bleu

L’éleveur n'en revient toujours pas de la chaleur de cet été : "nous avons fait des photos des pelouses calcaires de Montenach, on dirait un désert. Malgré tout, les brebis sont restées très sages, j’ai rarement vu des bêtes aussi peu gourmandes__. Je leur apportais des compléments alimentaires, du fourrage, mais cela ne les intéressait pas. Elle ne mangeait que ce qu’il y avait en pâture. D’ailleurs, elles sont en bonne santé".

45 variétés de fleurs et végétaux au mètre carré

Ces brebis fourniront le traditionnel agneau pascal qui se retrouve sur les tables à manger à Pâques. Elles ont bénéficié d'une alimentation exceptionnelle sur ces pelouses calcaires. Yann Rivière est l'assistant du conservateur de la réserve naturelle nationale de Montenach : "on y trouve une végétation rase, avec 45 espèces de plantes au mètre carré. Donc leur alimentation est très diversifiée, avec par exemple des feuilles d’aubépines, de prunelliers__. Et pour nous, c’est intéressant car les brebis entretiennent ces pelouses calcaires".

loading
L'âne Banania, chargé de protéger le troupeau sur les pelouses calcaires. © Radio France - François Pelleray

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu