Agriculture – Pêche

Transport d’animaux : une pétition pour limiter les heures sur la route

Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord lundi 29 août 2016 à 18:38

Des militants de l'association Welfarm à Metz.
Des militants de l'association Welfarm à Metz. © Radio France - François Pelleray

Après les abattoirs, les défenseurs des animaux s'attaquent aux conditions de transport. L'association Welfarm a fait signer une pétition ce lundi 29 août dans le centre de Metz. Ses membres veulent en finir avec les journées interminables que des animaux vivants passent sur les routes d’Europe.

L’association Welfarm veut faire prendre conscience aux consommateurs que des animaux sont parfois transportés vivants sur des centaines, voire des milliers de kilomètres. Les exportations françaises vers la Turquie ont bondi selon Welfarm.

Objectif : pas plus de huit heures par jour sur la route pour un mammifère

Alors, une pétition a circulé ce lundi 29 août à Metz et dans toute la France. Une pétition qui doit servir à faire pression sur le gouvernement pour qu’il réclame des règles à l’échelle européenne : pas plus de huit heures par jour pour les vaches, cochons et moutons et pas plus de quatre heures pour les poulets et dindes. Six pays ont commencé à le réclamer, dont nos voisins allemands et belges.

Le mot d’ordre de Welfarm est de consommer moins mais mieux. Il n’est pas question d’interdire de manger de la viande.

Partager sur :