Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Trois mois après la grêle, les Jeunes agriculteurs attendent toujours les aides exceptionnelles

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Au lendemain des intempéries, Didier Guillaume, le ministre de l'agriculture drômois, avait promis des mesures exceptionnelles pour les exploitants agricoles, victimes de la grêle. Trois mois après, ils n'ont rien vu et le faisait savoir ce samedi matin devant la mairie de Bourg-de-Péage.

Les Jeunes agriculteurs ont déployé trois banderoles devant la mairie de Bourg-de-Péage
Les Jeunes agriculteurs ont déployé trois banderoles devant la mairie de Bourg-de-Péage © Radio France - François Breton

Bourg-de-Péage, France

"Où sont les mesures exceptionnelles ?" La question est écrite sur une grande bâche noire, déployée devant la mairie de Bourg-de-Péage, ce samedi matin. 

Les Jeunes agriculteurs, venus de Drôme et d'Ardèche, sont une vingtaine à manifester. Trois mois après la grêle, ils attendent toujours les aides exceptionnelles promises par Didier Guillaume, ministre drômois de l'agriculture

"Après l'épisode de grêle, tous les ministres, tous les élus étaient à la campagne, en disant qu'ils allaient nous accompagner. Au final, on a rien ! s'exaspère Sylvain Bertrand, le président ardéchois des Jeunes agriculteurs. C'est de l'abandon !"

Des aides insuffisantes

Pourtant, le Département et la Région ont déjà mis en place des dispositifs pour les agriculteurs, comme une procédure simplifier pour toucher le RSA. De son côté, l'État propose des dégrèvements sur la taxe foncière non bâtie. Mais ce n'est pas suffisant, et ça n'a rien d'exceptionnel pour le syndicat agricole.

Sans attendre les aides, certains exploitants se sont relancés mais avancent dans le flou total. "On ne sait pas où on va, confie Jean-Philippe Blanc, arboriculteur à Chateauneuf-sur-Isère.  On doit prendre des décisions comme replanter ou pas des arbres. À court terme, c'est difficile de rebondir."

Le préfet de la Drôme Hugues Moutouh, Jordan Magnet, président des JA de la Drôme et Sylvain Bertrand, président des JA de l'Ardèche - Radio France
Le préfet de la Drôme Hugues Moutouh, Jordan Magnet, président des JA de la Drôme et Sylvain Bertrand, président des JA de l'Ardèche © Radio France - François Breton

Une rencontre avec le préfet

Lui et les autres militants ont été reçus à la mairie par Hugues Moutouh, le préfet de la Drôme. Pendant 40 minutes, il a recueilli les doléances des agriculteurs. "Dès que je sors de cette réunion, je vous promets que j'envoie par texto votre liste à Didier Guillaume", a-t-il indiqué aux militants. 

Il a également essayé de les rassurer, en leur expliquant pourquoi le délai était long : "Tout est affaire d'arbitrage. Le ministre de l'agriculture se bat pour les agriculteurs. Mais en face vous avez d'autres ministres qui se battent pour leurs populations, leurs catégories également. Ça prend du temps !"

Pendant la réunion, le préfet de la Drôme a écouté et discuté avec les exploitants sur leurs difficultés - Radio France
Pendant la réunion, le préfet de la Drôme a écouté et discuté avec les exploitants sur leurs difficultés © Radio France - François Breton

Les Jeunes agriculteurs drômois et ardéchois espèrent rencontrer Didier Guillaume lors d'une des ses prochains visites dans la Drôme ou en Ardèche.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu