Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les vignerons de Tavel vigilants après les menaces de Donald Trump de taxer les vins français

-
Par , France Bleu Gard Lozère

La centaine de vignerons de la cave de Tavel et de Lirac reste très vigilante après la menace de Donald Trump de taxer davantage les vins français. Les États-Unis sont leur premier marché à l'export, notamment pour la fameuse AOC rosé de Tavel.

Les Etats-Unis, premier marché à l'export pour le rosé de Tavel
Les Etats-Unis, premier marché à l'export pour le rosé de Tavel © Radio France - Sylvie Duchesne

Tavel, France

Taxer le vin français en rétorsion à la taxe française sur les GAFA, les géants américains du numérique, c'est la menace que fait peser le président américain Donald Trump depuis quelques jours. Une menace jugée "absurde" et "débile" ce mardi par le ministre français de l'Agriculture, Didier Guillaume. Si toutefois elle était mise à exécution, ce serait un coup dur pour la centaine de producteurs réunis dans la cave des vignerons de Tavel et de Lirac.

Les États-Unis représentent en effet leur premier marché à l'export, notamment pour l'AOC Tavel. "C'est un marché en développement précise Christian Paly, le président de la cave. Tout simplement parce que la consommation des vins aux États-Unis progresse annuellement. Les États-Unis sont devenus les premiers consommateurs de vin au monde." 

"On suit les menaces de Donald Trump avec vigilance"

"Nous suivons ces menaces avec vigilance" 

Si Donald Trump veut taxer les vins français, ce n'est pas un hasard. Ils sont leaders dans le monde en matière d'exportation. "Il est évident que s'il met ses menaces à exécution, cette taxation des vins français à l'exportation vers les États-Unis mettrait les entreprises dans une situation de perte de compétitivité par rapport à leurs concurrents directs que sont les Australiens ou les autres pays européens, donc nous suivons ces menaces avec beaucoup de vigilance." 

Christian Paly, psdt de la cave des vignerons de Tavel et de Lirac

Les vins français déjà taxés par le passé 

Ce n'est pas la première fois que les États-Unis taxent les produits français. Ce fut déjà le cas au moment de la guerre du Golfe avec George W. Bush. "Ça nous avait évidemment freiné, gêné, mais force est de constater que progressivement, les consommateurs américains ne s'étaient pas détournés des vins français, tout simplement parce qu'ils les apprécient. Nous avions pu, à l'époque, reprendre notre marche en avant sur le marché nord américain." 

"Il y a quelques années, on avait pu faire face aux taxes imposées par les Etats-Unis"

La cave des vignerons de Tavel et de Lirac, c'est une centaine de producteurs regroupés sur 900 hectares. Ils produisent entre 35.000 et 37.000 hectolitres par an. La cave est le premier opérateur pour l'AOC Tavel, la première de France puisqu'elle a été créée en 1936. 

Christian Paly, président de la cave des vignerons de Tavel et de Lirac - Radio France
Christian Paly, président de la cave des vignerons de Tavel et de Lirac © Radio France - Sylvie Duchesne
Choix de la station

France Bleu