Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Pyrénées : un apiculteur du Comminges offre des graines à planter pour sauver les abeilles

lundi 14 janvier 2019 à 18:56 - Mis à jour le lundi 14 janvier 2019 à 20:19 Par Mathieu Ferri, France Bleu Occitanie et France Bleu

Nicolas Puech, un apiculteur de Haute-Garonne, envoie des graines de trèfles par la Poste, en échange d'une enveloppe affranchie. Les plantes, où qu'elles soient semées, permettront aux abeilles de butiner, et donc de maintenir la population d'insectes.

Une abeille butinant sur un trèfle blanc
Une abeille butinant sur un trèfle blanc © Maxppp - Christian Watier

Saux-et-Pomarède, France

Des graines gratuites pour sauver les abeilles ! C'est l'initiative de Nicolas Puech, avec l'association Natur'Miel. Le jeune apiculteur bio installé à Saux-et-Pomarède, au nord de Saint-Gaudens en Haute-Garonne, se propose de vous envoyer des graines de trèfles par la Poste.

Une fois semés, les trèfles permettront aux abeilles solitaires de butiner, et donc de maintenir une population d'insectes dans la nature.

Pour mener cette opération, Nicolas Puech a réinvesti une partie de l'argent reçu de l'assurance et d'une cagnotte l'an dernier, alors qu'il avait perdu deux millions d'abeilles à cause des pesticides.

"Les abeilles sont très gourmandes de trèfles" - Nicolas Puech

Le trèfle n'est pas choisi par hasard, explique Nicolas Puech : "les abeilles sont très gourmandes de trèfles. Le trèfle a un nectar assez sucré très attractif. Et son avantage, c'est qu'il a une floraison toute la saison, de mars à septembre. Avec donc un aliment pour les abeilles pendant tout ce temps".

60 kilos de graines déjà commandées

Nicolas et ses amis ont déjà commandé 60 kilos de graines dans les coopératives du Comminges, qu'ils renverront aux demandeurs entre le 10 et le 17 mars. Ce sera d'ailleurs la saison idéale pour semer le trèfle, qu'on soit à la campagne ou en ville. D'ailleurs si vous n'avez ni jardin, ni balcon, ni jardinière, vous pouvez toujours lancer les graines dans la nature. Le trèfle ne demande aucun entretien une fois semé, et il poussera tout seul.

Dans les enveloppes, l'apiculteur glissera plusieurs variétés : "bien évidemment le trèfle blanc, et le violet. Il y a aussi le trèfle d'Alexandrie, très joli. Et puis surtout le trèfle Incarnat, qui est haut sur pied. Il va pousser à 50 cm du sol, et va faire de très grosses fleurs rouges qui vont attirer les butineuses."

Nicolas Puech et les graines de trèfle - Aucun(e)
Nicolas Puech et les graines de trèfle - Natur'Miel

Nicolas Puech table sur un millier de lettres reçues, et autant à renvoyer, donc. Il espère renouveler l'opération l'an prochain, avec d'autres plantes, toujours pour sauver les abeilles.

Pour y mettre votre graine, il suffit d'envoyer une enveloppe timbrée rédigée à votre adresse, à :
Natur'Miel association / Opération Graines de trèfles - 508, route des Termes - 31800 Saux-et-Pomarède