Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Un chêne truffier du Périgord, planté dans les jardins de l'Elysée

-
Par , France Bleu Périgord

Un chêne truffier, offert à Emmanuel Macron lors de sa visite en Dordogne il y a dix mois, a été planté le mardi 14 mai dans les jardins de l'Elysée. Le député Jean-Pierre Cubertafon, qui l’a offert au président, lui a donné rendez-vous à l'Elysée en 2025 (!) pour la première récolte

Emmanuel Macron était entouré des trufficulteurs , du député Jean-Pierre Cubertafon et du ministre de l'Agriculture Didier Guillaume
Emmanuel Macron était entouré des trufficulteurs , du député Jean-Pierre Cubertafon et du ministre de l'Agriculture Didier Guillaume - JP Cubertafon

Rue du Faubourg Saint-Honoré, Paris, France

Emmanuel Macron a planté mardi, dans les jardins de l'Elysée, le chêne truffier des pépinières de Puymège que lui avait offert le député Modem Jean-Pierre Cubertafon, lors de sa visite en Dordogne en juillet 2018 : ce chêne cerris mycorhizé pourrait produire ses premières truffes d'ici cinq à dix ans, et Jean-Pierre Cubertafon a donné rendez-vous au président dans dix ans - même lieu même heure - pour la première récolte de truffes à l'Elysée, un pari pour 2025 qui a fait sourire Emmanuel Macron

Némo chien truffier ?

Le député du Nontronnais a même proposé de prendre en stage le chien du couple présidentiel, Némo, pour lui apprendre la recherche des truffes en Périgord ; il a obtenu l'accord de Brigitte Macron pour cette formation au cavage. 

Jean-Pierre Cubertafon

Pour cette plantation dans les jardins de l'Elysée, Emmanuel Macron était entouré du député Jean-Pierre Cubertafon (qui est également co-président du groupe parlementaire d’études sur la trufficulture), du ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, et des représentants des trufficulteurs (Michel Tournayre, président de la Fédération française des trufficulteurs ;  Jean-Charles Savignac, président du Groupement européen des trufficulteurs ; François Thébault, président des trufficulteurs de Nouvelle-Aquitaine ; et Alain  président des trufficulteurs de Dordogne). 

Une production aléatoire

Le président des trufficulteurs périgourdins Alain Kléméniuk, qui assistait à la plantation, n'est pas certain que ce chêne produira effectivement des truffes, même si l'acidité du sol est bonne dans les jardins de l'Elysée. Alain Kléméniuk a d'ailleurs entendu Emmanuel Macron, sans-doute renseigné par son ministre de l'Agriculture, dire devant ses invités "quand on plante des chênes truffiers, c'est un temps long avant d'entrer en production. C'est pour l'avenir, forcément." Une demi-réponse au pari de Jean-Pierre Cubertafon, pour une récolte en 2025.