Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Un député s'introduit dans un élevage porcin des Côtes-d'Armor pour dénoncer les conditions des animaux

Un député de la France Insoumise s'est introduit, avec l'aide de l'association antispéciste DxE, dans un élevage de porcs Fleury Michon dans les Côtes-d'Armor. Dans la vidéo, l'élu dénonce des méthodes non-respectueuses envers les animaux.

Le député LFI déambule dans l'exploitation en dénonçant les conditions d'élevage des porcs
Le député LFI déambule dans l'exploitation en dénonçant les conditions d'élevage des porcs - DxE (capture d'écran)

Côtes-d'Armor, France

C'est une vidéo qui fait polémique. On y voit le député La France Insoumise de Seine-Saint-Denis Bastien Lachaud déambulé dans un élevage porcin pour y dénoncer les conditions d’élevage. Selon l'association DxE France (Direct Action Everywhere), la séquence a été tournée de nuit dans un élevage des Côtes-D'Armor du groupe Fleury Michon.  

Contactée, l'association antispéciste n'a pas voulu nous renseigner sur la localisation de l'élevage, mais selon nos informations, une autre vidéo, encore plus longue, sera diffusée lundi 27 mai. Elle concerne aussi un élevage de Fleury Michon mais en Mayenne, près de Laval.

Un député en première ligne

La vidéo de l'élevage porcin costarmoricain a été diffusée jeudi 23 mai sur les réseaux sociaux. L'association américaine DXE, implantée en France depuis octobre 2018 veut mettre en lumière la "réalité des élevages intensifs". Pour cela, ils ont fait appel à Bastien Lachaud, député LFI. Pourquoi lui ? Car l'élu a une note de 20/20 sur le site politique-animaux.fr créé par un autre groupe antispéciste, plus connu, L214. L'association évalue les hommes politiques selon leur prise de position concernant la défense des animaux.

Dans la vidéo, le député arpente l'élevage et commente ce qu'il voit. "Les cages sont trop petites pour les truies", "on ne voit pas la lumière du jour". "On ne peut pas faire confiance à la filière, il faut légiférer", conclut le député.  

Une violation de propriété selon la FNSEA

La FNSEA, principal syndicat agricole, a réagit fermement. "Une nouvelle marche scandaleuse a été franchie en matière d'attaque contre l'agriculture et les agriculteurs (...) Bastien Lachaud, député France Insoumise de Seine Saint-Denis, se met en scène dans la porcherie d'un éleveur dans laquelle il est entré sans autorisation et en toute illégalité. Cette violation de propriété, de la part d'un élu, est scandaleuse et inadmissible !", dénonce le syndicat agricole, qui appelle l'éleveur à porter plainte et demande à la justice de "sanctionner sévèrement toutes les infractions de ce type". 

En ce qui concerne le groupe Fleury Michon, il s'est dit "particulièrement surpris de cette intrusion". "Une telle intrusion sans protection sanitaire dans l'élevage met en danger la vie des animaux", a réagi le groupe familial créé en 1905, ajoutant que "l'intrusion a eu lieu sans échanges avec l'éleveur, de nuit, en son absence, sans qu'il puisse donner aucune explication sur son métier". 

"Notre but n'est pas de montrer du doigt un éleveur en particulier mais de mettre en lumière un système de production intensif", explique l'association DxE qui, contrairement à L214, associe des personnalités à ses enquêtes.