Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un élevage de vaches de Wambrechies visé par une enquête préliminaire pour pour actes de cruauté

-
Par , France Bleu Nord

Après une pétition lancée par des associations de protection des animaux et deux plaintes déposées, une enquête préliminaire à été ouverte visant un élevage de bovins à Wambrechies.

Un veau de l'élevage de Wambrechies, photographié par des militants. Selon eux, il souffre de malnutrition
Un veau de l'élevage de Wambrechies, photographié par des militants. Selon eux, il souffre de malnutrition - Marion Pécher

Deux éleveurs de bovins à Wambrechies, près de Lille, sont visés par des militants de la cause animale. Accusés de maltraitance sur leurs bêtes, une pétition demande qu'on leur retire. Une enquête a été ouverte pour actes de cruauté et abandon volontaire d'un animal. mais selon les vétérinaires mandatés par la préfecture, "les animaux ne sont ni maltraités, ni en danger."

C'est la membre d'une association qui recueille des chats qui a donné l'alerte. Un soir de novembre, alors qu'elle va récupérer des félins à proximité d'une ferme, elle découvre ce troupeau de vaches :

"Elles pataugeaient dans 30 à 40 centimètres de boue, il n'y avait pas d'abris. Dès qu'on se garait, les bovins se précipitaient. Et on a vu un veau déchirer les sacs poubelles d'invendus de pains qui étaient devant la pâture. Il y a maltraitance. C'est insupportable."

Ces animaux sont malheureux, ils ont faim - Marion Pécher, bénévole de l'école du Chat de Marcq-en-Barœul

Les militants accusent aussi les services de l'état de ne pas agir. Pourtant, la préfecture a mandaté "les vétérinaires de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) ainsi qu’un vétérinaire expert indépendant" pour aller observer ces vaches et déterminer si elles sont maltraitées.

Les rapports remis au préfet du Nord concluent que les animaux ne sont ni maltraités ni en danger imminent. 

Pour Stéphane Brogniart, le maire de Wambrechies, qui se "range derrière les services de l'Etat", cette affaire va beaucoup trop loin. "Les signataires de la pétition ne sont pas des Wambrecitains. Donc c'est des gens qui ne connaissent absolument pas Wambrechies. Je reçois des mails de personnes de Nice, de Périgueux, de toute la France."

Moi ce que j'ai pu voir c'est deux agriculteurs qui s'occupaient correctement de leurs animaux - Stéphane Brogniart, maire de Wambrechies

_"On se retrouve avec une pétition qui est, pour moi, mensongère"_. Explique le maire de la commune. Selon lui, le seul vrai problème, c'est que les animaux ne sont pas identifiés. Il explique que les démarches ont été lancées et devraient aboutir au plus tard à la mi-février.

Les militants vont manifester ce samedi 9 janvier à Lille.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess