Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Un foyer de grippe aviaire détecté dans le Maine-et-Loire

mercredi 27 septembre 2017 à 10:40 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Un foyer de grippe aviaire faiblement pathogène a été détecté dans un élevage de dindes du Maine-et-Loire, a indiqué la préfecture du département ce mardi. Les 8.500 dindes de l'élevage vont être abattues, et une zone de surveillance d'un kilomètre a été mise en place autour du foyer.

Les 8.500 dindes de l'élevage touché par la grippe aviaire vont être abattues.
Les 8.500 dindes de l'élevage touché par la grippe aviaire vont être abattues. © AFP - Philippe Huguen

Un foyer de grippe aviaire faiblement pathogène, de type H5N3, a été détecté dans un élevage du Maine-et-Loire, à une trentaine de kilomètres d'Angers, a annoncé la préfecture du département mardi. L'ensemble des 8.500 dindes seront abattues, et une zone de surveillance autour du foyer a été mise en place.

Une zone de protection d'un kilomètre autour de l'élevage

L'élevage, situé à La Jumellière, une commune déléguée de Chemillé-en-Anjou, est placé sous surveillance depuis vendredi, avec "interdiction de toutes entrées ou sorties des animaux et du matériel", indique la préfecture du Maine-et-Loire dans un communiqué. La zone de protection, mise en place dans un rayon d'un kilomètre autour de l'exploitation, concerne un autre élevage, où "les basses-cours devront être confinées", précise le communiqué.

Les 8.500 dindes adultes seront abattues

Les volailles de l'élevage où la présence d'un virus influenza H5N3 a été mise en évidence, soit près de 8.500 dindes adultes, seront "abattues en vue de leur destruction à l'équarrissage", ajoute la préfecture. Ces mesures sanitaires "pourront être levées 21 jours après la désinfection de l'élevage", informent les autorités.

  - Visactu
© Visactu -