Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La race de vache vosgienne a son fromage : coeur de massif

Le fromage s'appelle "cœur de massif", il a été crée en 2015 et il est produit principalement à partir de lait de vaches de race vosgienne. C'est le moyen imaginé par des éleveurs du massif vosgien pour sauver cette race bovine et aussi dynamiser leurs revenus.

Florent Campello président de l'organisme de sélection de la race vosgienne.
Florent Campello président de l'organisme de sélection de la race vosgienne. © Maxppp - Thierry Gachon

Munster, France

« Cœur de massif » est un fromage crée en 2015 et  produit principalement  à partir de vaches de race vosgienne. C’est le moyen imaginé par les éleveurs pour sauver cette race et aussi dynamiser leurs revenus.

La production du Munster peut se faire avec différents sortes de vaches et elle est moins rémunératrice que le "cœur de massif ", qui est un fromage à pâte cuite qui ressemble davantage à un Comté ou un Abondance.

La filière compte déjà une trentaine d’éleveurs  et produit 50 tonnes de « cœur de massif » par an.

Les ambitions : produire 15 tonnes de plus par an 

La  demande pour ce fromage est plus importante que l'offre et Philippe Caussanel, directeur de l’organisme de sélection de la race vosgienne, affiche l'ambition de "produire 15 tonnes de plus par an". Cette année, 8 éleveurs  sont en formation pour apprendre à produire ce "cœur de massif".

L'objectif est d'améliorer le revenu des éleveurs qui conservent la race vosgienne et de la promouvoir sur le massif. Il souligne que c'est une race particulièrement adaptée aux contraintes du massif vosgien.

Le producteur a obligation d’avoir au moins 55% de vaches vosgiennes et d’augmenter le nombre de 5% par an. En 4 ans, on est passé de 1100 vaches vosgiennes à 1457 pour cette filière.

Le fromage "coeur de massif". - Maxppp
Le fromage "coeur de massif". © Maxppp - Thierry Gachon

Trouver de nouvelles filières de distribution

Les filières de distribution sont encore rares . Il y a de la vente chez les producteurs, dans quelques supermarchés du secteur ou dans le circuit de la marque « Grand frais ».

L’augmentation de la production devrait à  terme permettre un référencement dans les  enseignes de la grande distribution dans l'Est de la France.

Cela ne veut pas dire la fin du Munster fermier. Les producteurs vont continuer à mêler les deux productions qui sont complémentaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu