Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Le pari agricole de Stéphane, ex-ingénieur de 28 ans, qui reprend la ferme familiale

mardi 1 novembre 2016 à 18:10 Par Céline Rousseau et Patrick Genthon, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Le syndicat national des jeunes agriculteurs organise, à Sainte-Croix-en-Plaine dans le Haut-Rhin, un séminaire de réflexion sur l'avenir de cette profession. Peut-on encore choisir ce métier avec toutes difficultés qu'il comporte ? C'est le choix qu'a fait Stéphane Muller, éleveur dans le Sundgau.

A 28 ans, Stéphane Muller a décidé de reprendre l'exploitation familiale.
A 28 ans, Stéphane Muller a décidé de reprendre l'exploitation familiale. © Radio France - Patrick Genthon

Traubach-le-Bas, France

Jusqu'à vendredi, le syndicat national des jeunes agriculteurs (JA) réunit à Sainte-Croix-en-plaine une quarantaine de responsables issus de toutes les régions de France et de toutes les filières, pour formuler des propositions sur la nouvelle politique agricole européenne.

Retour à la terre

Malgré la situation actuelle, de jeunes agriculteurs continuent de s’installer, y compris dans des filières comme la production laitière, sans doute la plus touchée par la crise. C'est le cas de Stéphane Muller. A 28 ans, cet ingénieur en informatique, diplômé de l'université de Sophia Antipolis à Nice, vient de succéder à son père à la tête de l’exploitation familiale à Traubach-le-Bas dans le Sundgau (Haut-Rhin).

On ne s'installe pas pour l'argent - Stéphane Muller, jeune agriculteur dans le Sundgau

Si Stéphane Muller a choisi de reprendre la ferme familiale avec ses 65 vaches laitières, c'est justement parce qu'il affectionne le contact avec les bêtes. Le jeune homme est pourtant bien conscient qu'avec un lait à 27 centimes le litre, l'avenir n'est pas rose : "On se pose des questions, on scrute en permanence les marchés, mais il faut avoir foi en l'avenir, on ne s'installe pas pour l'argent, c'est la passion qui nous guide".

Stéphane Muller s'occupe de 25 vaches laitières à Traubach-le-Bas. - Radio France
Stéphane Muller s'occupe de 25 vaches laitières à Traubach-le-Bas. © Radio France - Patrick Genthon