Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Un nouveau chalet pour les bergers d'estive au pied du Puy de Dôme

mercredi 29 juin 2016 à 16:42 Par Jean-Pierre Morel, France Bleu Pays d'Auvergne

Afin de perpétrer la tradition pastorale, un nouveau chalet a été inauguré ce mercredi au pied du Puy de Dôme sur la commune d'Orcines. Il permet d'améliorer les conditions de vie des bergers durant les 5 mois d'estive. Un projet initié par les éleveurs locaux, non sans mal, dans un site classé.

Les bergers de l'estive devant le nouveau chalet
Les bergers de l'estive devant le nouveau chalet © Radio France - Jean-Pierre Morel

Orcines, Puy-de-Dôme, France

Situé sur le flanc nord du Puy de Dôme, à proximité du chemin des chèvres et donc du GR4, l’hébergement des bergers de la coopérative d’estive d’Orcines était disparate, en mauvais état et peu adapté au site (conditions météorologiques et paysages). Cette situation était parfois un frein à la venue de nouveaux bergers, notamment dans le cadre d’une estive difficile à conduire du fait de la forte fréquentation du secteur et de la nécessaire conciliation des usages.

Fort de ce constat, et dans le cadre de l’accompagnement de la filière ovine et de la gestion du site de la Chaîne des Puys, les différentes parties prenantes ont décidé de construire un nouveau chalet en lieu et place de hébergements anciens. Ce nouvel hébergement devait à la fois tenir compte du site classé de la Chaîne des Puys (intégration paysagère du bâti), avoir un assainissement et une alimentation électrique autonome, tout en offrant confort et côté pratique aux bergers.

"Des éleveurs modernes sensibles aux conditions de vie des bergers..." Marguerite, bergère depuis 30 ans

les 2100 brebis à l'estive - Radio France
les 2100 brebis à l'estive © Radio France - Jean-Pierre Morel

"Les brebis, c'est notre tondeuse naturelle de la chaîne des puys..." Jean-Marc Morvan, maire d'Orcines

600 hectares. 2100 brebis. L'estive est une tradition ancestrale. "C'est quelque chose qui remonte à la révolution" explique Christian Pichon, le président de la coopérative qui regroupe dix éleveurs locaux. Il fallait donc un lieu de vie adapté pour maintenir l'activité. Les bergers pourront désormais profiter de ce nouvel équipement. 40 mètres carré, deux chambres, une salle de bain, l'eau courante, des panneaux solaires pour l’alimentation électrique, un poêle à bois...

Panneau solaire pour l'alimentation électrique - Radio France
Panneau solaire pour l'alimentation électrique © Radio France - Jean-Pierre Morel

Le chalet a coûté près de 75 000 euros, financé par l'état, les collectivités, la Fondation Chaîne des Puys-Faille de Limagne et la coopérative d'estive d'Orcines, auxquels il faut ajouter les 3000 euros par mois d'estive pour le couple de bergers. Un investissement rentable pour les éleveurs. "Ça nous permet d'économiser un peu de fourrage" explique Christian Pichon, l'un d'entre eux.