Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Un peu de gaieté après toute cette morosité" pour la foire aux fleurs de Sacquenay

-
Par , France Bleu Bourgogne

Plusieurs dizaines de personnes se sont rendues à la foire aux fleurs de Sacquenay (Côte-d'Or), ce samedi 8 mai 2021. Toutes sont reparties avec un géranium pour "mettre un peu de gaieté après toute cette morosité". Les professionnels espèrent, eux, avoir une bonne année.

La foire aux fleurs de Sacquenay s'est tenue ce samedi 8 mai.
La foire aux fleurs de Sacquenay s'est tenue ce samedi 8 mai. © Radio France - Cédric Hermel

Plusieurs dizaines de personnes déambule entre les stands de la foire aux fleurs de Sacquenay (Côte-d'Or), ce samedi 8 mai 2021. Seulement quatre producteurs de la région se sont déplacés cette année pour vendre leur fleurs qui, malgré tout, attirent les habitants. Fabienne, est venue de Fontenelle, à quelques kilomètres au sud pour acheter "des bégonias, des géraniums, et regarder d'autres plantes très belles qui vont agrémenter des jardinières". 

Les fleurs, un moyen de "passer à autre chose"

Le déconfinement est en marche depuis le 3 mai dernier et la fin de la règle des 10 kilomètres, notamment. Pour Fabienne, acheter des fleurs permet de "passer à autre chose, d'apporter de la joie, du bonheur après cet hiver qu'on vient de passer", sourit-elle. Il n'y a pas qu'elle qui a la banane, Liliane aussi. La sexagénaire estime qu'avec ce marché aux fleurs, elle se dit "heureuse, puisqu'on va pouvoir s'occuper de toutes ces fleurs en attendant que tout rouvre", rigole-t-elle. "Je suis contente de voir quand ça fleurit, quand ça vous donne quelque chose de joli", poursuit-elle avant d'ajouter qu'elle se verrait bien "entourée de fleurs", cet été.

Les producteurs espèrent une bonne année

Les producteurs présents ce samedi matin se posent beaucoup de questions, notamment celle sur les ventes. "Il y a eu du monde, et des bons acheteurs, répond Pierre Lozerain, horticulteur à Colombey, en Saône-et-Loire, le panier moyen est autour de 50 euros. Certains achètent pour 2 euros de fleurs, d'autres dépensent jusqu'à 100 euros. On ne se plaint pas." D'autant plus que l'an dernier, il n'a pas pu aller à Sacquenay, donc être présent cette année est un moindre mal.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess