Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Un projet de méthanisation lancé en champagne berrichonne

jeudi 30 août 2018 à 18:44 Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Berry

Une dizaine d'agriculteurs se sont associés pour monter un projet d'usine de méthanisation. D'une superficie de 4 hectares, elle produirait du gaz pour quelque 20.000 foyers. Mais son implantation, entre les communes de Vatan et Meunet-sur-Vatan, ne plaît pas à tous les riverains.

Jean-Dominique Morin et Eric Van Remorteere, deux des agriculteurs impliqués dans le projet
Jean-Dominique Morin et Eric Van Remorteere, deux des agriculteurs impliqués dans le projet © Radio France - Sarah Tuchscherer

Vatan, France

La réunion publique prévue ce vendredi 31 août, à 19h, à la salle des fêtes de Meunet-sur-Vatan, pourrait être agitée. Un groupe d'agriculteurs viendra y présenter son projet d'usine de méthanisation. L'idée est d'utiliser des déchets organiques d'origine végétale (mélange de céréales) et animale (lisier de porc) pour produire du biogaz. Le site choisi, un espace de quatre hectares situé à un peu plus d'un kilomètre du bourg de Meunet, est justement à proximité d'une grosse conduite souterraine appartenant à GRTgaz. 

Un complément de revenu pour les agriculteurs

Eric Van Remorteere, exploitant agricole à Reboursin (et par ailleurs maire de la commune), fait partie de ceux qui portent le projet. Pour lui, il présente un intérêt sur le plan écologique, mais aussi économique. Sur le plan écologique, car la méthanisation produit, en plus du biogaz, du digestat, une matière humide qui sert d'engrais et qui remplacerait ainsi les produits chimiques aujourd'hui utilisés. "C'est aussi donner de la résilience à des exploitations fortement éprouvées ces dernières années avec des prix agricoles parfois loin de ce que l'on pourrait attendre", explique Eric Van Remorteere. Pour la production de gaz, les participants au projet seraient en effet rétribués. Le chiffre d'affaires de l'usine est estimé à 800.000 euros par an, à répartir entre une dizaine d'exploitations. 

L'usine serait implantée à 1,3 km du bourg de Meunet, à proximité d'une conduite de GRTgaz - Radio France
L'usine serait implantée à 1,3 km du bourg de Meunet, à proximité d'une conduite de GRTgaz © Radio France - Sarah Tuchscherer

Les riverains craignent des nuisances

A Meunet-sur-Vatan, le projet suscite des réserves chez les membres de l'association Meunet Patrimoine Préservé. Il y a quelques années, elle s'est battue contre l'implantation d'éoliennes autour du village, cette fois, c'est ce projet d'usine de méthanisation qui est contesté. Son président, André Franchaud, affirme ne pas être opposé au principe qui consiste à produire du gaz à partir de déchets organiques, mais il aurait souhaité que l'usine soit installée plus loin des habitations : "Une dizaine d'agriculteurs sont concernés, il devrait être possible de trouver un autre endroit, sur les 3.000 hectares de terres qu'ils possèdent". Les craintes de l'association portent principalement sur deux points : les nuisances liées au transport de la biomasse jusqu'au méthaniseur (28.000 tonnes par an) et celles liées aux odeurs (elles devraient, selon les agriculteurs, rester limitées puisque le modèle choisi fonctionne en circuit clos). 

Le dossier administratif est en cours de constitution, les porteurs du projet espèrent pouvoir le déposer en préfecture le mois prochain. D'ici là, avec la réunion du 31 août, ils espèrent gagner le soutien des riverains. 

Ce vendredi, les porteurs du projet seront à la salle des fêtes de Meunet pour expliquer leur projet aux riverains - Radio France
Ce vendredi, les porteurs du projet seront à la salle des fêtes de Meunet pour expliquer leur projet aux riverains © Radio France - Sarah Tuchscherer