Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Un tracteur électrique 100% gardois présenté au SITEVI à Montpellier

lundi 27 novembre 2017 à 6:01 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Ce sont les vignerons indépendants du Gard qui ont imaginé ce tracteur vert. Il a fallu trois ans pour concrétiser le projet avec l'École des Mines d'Alès et l'IUT de Nîmes. Le modèle est présenté ce mardi au SITEVI, au parc des expositions de Montpellier.

Un tracteur vert 100% gardois
Un tracteur vert 100% gardois © Radio France - Mathieu Chatain

Gard, France

Ça fait trois ans que l'idée de ce tracteur électrique trottait dans la tête de la Fédération gardoise des vignerons indépendants.

Mathieu Chatain (psdt des Vignerons Indépendants du Gard) et Diane de Puymorin président aux destinées du Chateau d'Or et de Gueules - Radio France
Mathieu Chatain (psdt des Vignerons Indépendants du Gard) et Diane de Puymorin président aux destinées du Chateau d'Or et de Gueules © Radio France - Sylvie Duchesne

"On est parti du constat simple que les vignerons sont amenés à passer de plus en plus souvent dans leurs vignes en raison de l'essor de l'agriculture biologique pour désherber les vignes. Plus de passages en tracteur, ça fait plus de consommation de gasoil. Il fallait donc trouver une alternative aux énergies fossiles."

Pour mener à bien ce projet, les vignerons indépendants du Gard se sont tournés vers l’École des Mines d'Alès, qui avait déjà conçu des véhicules électriques. Également vers l'IUT de Nîmes pour les batteries électriques. Un projet à 300.000 euros.

Il a bénéficié d'une aide du département du Gard. Aujourd'hui, ce tracteur vert existe enfin. Le projet a également bénéficié du premier grand prix de l'innovation de Nîmes Métropole.

"Ça ressemble à un tracteur... vert , donc il est peint en vert. Il a quatre roues de taille identique, chaque roue est autonome, équipée de son moteur électrique. En coût d'utilisation, on est à 3 euros par jour."

Mathieu Chatain, psdt des vignerons indépendants du Gard

Le tracteur vert imaginé par les vignerons indépendants du Gard - Radio France
Le tracteur vert imaginé par les vignerons indépendants du Gard © Radio France - Mathieu Chatain

Huit heures d'autonomie

Le tracteur vert mis au point dans le Gard va être présenté officiellement ce mardi au SITEVI, le salon International des équipements et savoir-faire pour les productions vigne-vin, olive, fruits-légumes qui se tient jusqu'au 30 novembre 2017 au parc des expositions de Montpellier.

Les vignerons indépendants espèrent qu'il séduira des fabricants français de matériel agricole.

"Il fallait qu'on montre que c'est un outil adapté à notre profession. On a d'ores et déjà quelques contacts avec des industriels français, l'idée étant de leur faire franchir le cap et d'aller vers ce mode d'énergie pour les tracteurs."

Il faut que les industriels français franchissent le pas

Les vignerons ne seront pas les seuls à pouvoir à terme utiliser ce tracteur vert s'il est fabriqué en série. Les maraîchers aussi. Les vignerons indépendants du Gard sauront à la fin du SITEVI s'ils ont gagné leur pari.