Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Un troupeau de brebis attaqué dans sa bergerie à Bruges ce mardi soir

-
Par , France Bleu Béarn

Dans la nuit de mardi à mercredi au moins un canidé est entré dans la bergerie de la famille Arretgros à Bruges. Dans la panique, cinq brebis sont morte étouffées. Deux autres bêtes portent des traces de morsures et griffures. Les éleveurs du secteur suspectent un chien.

Les cinq brebis mortes étouffées dans la bergerie
Les cinq brebis mortes étouffées dans la bergerie - Gérard Allègre

Bruges-Capbis-Mifaget, France

De nouvelles brebis attaquées à Bruges dans la nuit de mardi à mercredi. Cinq brebis sont mortes et deux blessées, mais cette fois l'attaque a eu lieu dans la bergerie.  C'est une première selon les éleveurs du secteur. Un ou des canidés sont entrés dans la bergerie. Dans la panique, cinq brebis sont mortes étouffées par empilement. Une autre brebis et un agneau sont blessés et portaient des traces de morsures ou de griffures. 

C'est la troisième fois en deux ans que les bêtes d'André Arretgros sont attaquées ; deux fois en montagne cet été et l'été dernier, et donc au sein même de l'exploitation, à Bruges, à trois kilomètres à peine du centre bourg de Bruges.

Aujourd'hui ça se passe dans la bergerie. Il y a deux ans on a porté plainte à la gendarmerie, sans réponse. On ne dort plus. On ne sait plus quoi faire. Comme on dit par chez nous : ça harte ! —Bernard, éleveur à Bruges

La colère de Bernard Allègre, éleveur à Bruges

Choix de la station

France Bleu