Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Une 11ème édition de Ferme Expo au goût amer pour les agriculteurs d'Indre et Loire

vendredi 4 novembre 2016 à 6:00 Par Fabien Fourel, France Bleu Touraine

Le salon ferme expo ouvre ses portes ce matin à 10 heures au parc des expositions de Tours. Pour sa 11ème édition, 5 000 agriculteurs vont mettre en valeur leur travail et leurs bêtes durant trois jours sur fond de crise du secteur. Rencontre avec Fabienne Bonin, agricultrice à Nouâtre.

Les vaches de Fabienne BONIN
Les vaches de Fabienne BONIN © Radio France - Fabien FOUREL

Nouâtre, France

Ce "salon de l'agriculture tourangeaux" comme elle l'appelle, c'est d'abord un rendez-vous immanquable pour Fabienne Bonin.

C'est la fête pour nous, moi j'ai deux enfants ça fait 10 ans qu'ils vont à Ferme Expo pour montrer leurs vaches, c'est la sortie annuelle qu'on veut pas louper même si c'est difficile cette année."

La ferme de Fabienne  - Radio France
La ferme de Fabienne © Radio France - Fabien FOUREL

En effet depuis quelques mois, Fabienne ne s'en sort plus, entre les prix du lait qui baissent et le marché toujours plus difficile, l'agricultrice de 47 ans accuse déjà 40.000 euros de pertes cette année alors l'objectif de cette 11ème édition ce sera surtout d'expliquer aux visiteurs l'importance de l'agriculture.

Il faut absolument convaincre les gens que c'est pas parce qu'on fait pas de BIO qu'on est pas bien."

Fabienne Bonin  - Radio France
Fabienne Bonin © Radio France - Fabien FOUREL

Durant ce salon Fabienne espère aussi convaincre du besoin de revalorisation des prix du lait.

Aujourd'hui on à tendance à vouloir acheter des produits alimentaires aux prix les plus bas, c'est pas possible pour nous, on bosse tous les jours et à perte donc il faut nous rémunérer. Et si on a des prix convenable nous on aura pas besoin d'aide."

Sur les trois jours du salon, Fabienne dépense 2.000 euros pour montrer ses vaches au grand public, un prix conséquent mais indispensable pour l'agricultrice qui veut faire découvrir les coulisses de son métier.