Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une aide de 60 millions "pas à la hauteur des enjeux de l'élevage" pour un représentant des JA de Corrèze

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Le gouvernement débloque 60 millions d'euros d'aide d'urgence pour les éleveurs qui ont subit de lourdes pertes l'an dernier. Annonce faite ce samedi par le Premier ministre Jean Castex, en visite dans la Creuse. Insuffisant répond un représentant des Jeunes Agriculteurs de la Corrèze.

Le gouvernement annonce une aide d'urgence de 60 millions d'euros pour les éleveurs français, mais c'est insuffisant pour le syndicat des Jeunes Agriculteurs en Corrèze.
Le gouvernement annonce une aide d'urgence de 60 millions d'euros pour les éleveurs français, mais c'est insuffisant pour le syndicat des Jeunes Agriculteurs en Corrèze. © Radio France - Nathalie Col

En visite dans la Creuse ce samedi, le Premier ministre Jean Castex a annoncé une aide d'urgence de 60 millions d'euros pour les éleveurs, suite aux lourdes pertes subies l'an dernier. Une réponse aux difficultés dont les éleveurs Limousins ont témoigné lors de leur rencontre, en présence également du ministre de l'Agriculture. Lors de leur passage dans la grosse coopérative bovine Celmar à La Souterraine, les éleveurs ont rappelé que leur revenu, déjà très bas, a énormément chuté avec la crise sanitaire. L'impact s'est ressenti aussi bien sur les ventes de viande en France que sur l'exportation de broutards vers les pays européens.

3.000 euros en moyenne par exploitation

Face à l'enveloppe débloquée par le gouvernement, Pierre Cazes reste toutefois sur sa faim. Ce responsable du secteur viande bovine au syndicat Jeunes agriculteurs de la Corrèze estime que "ce n’est pas à la hauteur des enjeux du monde de l’élevage." Pour lui, ces 60 millions sont insuffisants par rapport aux difficultés rencontrées. "Dans un contexte agricole et économique laborieux et catastrophique, avec des prix non rémunérateurs, cette enveloppe est un pansement ponctuel pour une partie des agriculteurs qui pourront la toucher."

L’éleveur a d’ailleurs fait ses calculs et relativise l’impression d’énormité de cette aide à la filière. "En moyenne ça représente seulement environ 3.000 euros par exploitation." Une goutte d’eau donc, face aux 18.000 euros qui manquent en moyenne selon lui dans les comptes de chaque exploitation à la fin de l’année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess