Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une année 2020 "catastrophique" pour la récolte de lentilles vertes du Puy

La récolte 2020 de lentilles vertes du Puy est catastrophique, selon les acteurs de la filière. En cause, les aléas climatiques qui ont causé de forts dégâts chez les producteurs de Haute-Loire. La légumineuse AOP va donc se faire bien plus rare sur nos étals.

La lentille verte du Puy bénéficie d'une appellation d'origine protégée (AOP).
La lentille verte du Puy bénéficie d'une appellation d'origine protégée (AOP). © Maxppp - Collection Watier/Maxppp

Les amateurs de lentilles vertes du Puy doivent se faire une raison cette année : la légumineuse va se faire plus rare sur nos étals. En cause, des aléas climatiques qui ont fait chuter les rendements pour les 900 producteurs de Haute-Loire. Le distributeur de la lentille verte, Sabarot, fait le point.

Les pluies intenses de juin, suivi de la sécheresse estivale ont fait de gros dégâts chez les producteurs. Le bilan chiffré est implacable : "On parle d'un volume en baisse de 50% par rapport à l'année dernière, qui était elle-même inférieure à nos attentes, décrit Antoine Wassner, PDG de Sabarot. L'entreprise a besoin de 2.000 tonnes de lentilles vertes du Puy, et on se retrouve avec une très petite quantité, juste assez pour la consommation locale et l'export." La rareté va donc d'abord affecter les clients français de l'entreprise.

Il va ya voir des conséquences, aussi sur les prix de vente, même si elle sera largement "symbolique" assure Antoine Wassner : "On a dû faire un geste pour nos producteurs, de 100 euros supplémentaires la tonne, afin de les motiver pour l'année prochaine." Selon lui, il faudrait "deux voire trois années exceptionnelles pour reconstituer les stocks". L'activité de conditionnement des lentilles vertes du Puy représente 2% du chiffre d'affaires de Sabarot, qui continue sa diversification

Choix de la station

À venir dansDanssecondess