Agriculture – Pêche

Une année difficile pour les apiculteurs de Drôme et d'Ardèche

Par Benjamin Billot, France Bleu Drôme-Ardèche dimanche 30 octobre 2016 à 6:00

Deux apiculteurs au travail. Photo d'illustration
Deux apiculteurs au travail. Photo d'illustration © Radio France - Audrey Tison

Les apiculteurs français sont en congrès jusqu'à ce dimanche, à Clermont-Ferrand. L'occasion de revenir sur la situation difficile que vivent les apiculteurs, entre la mauvaise météo et la mortalité des abeilles qui restent élevées.

En Drôme-Ardèche, la récolte de miel a baissé de 75% par rapport à l'année dernière. 2015 avait certes été une bonne année, et l'apiculture donne toujours des résultats en dent-de-scie, mais l'Union Nationale de l'Apiculture Française déplore tout de même une année catastrophique. En France, la baisse va de 60% à 80% selon les régions.

Les populations d'abeilles restent fragiles

Plusieurs raisons à cela. Avant tout, les conditions météo qui ont été mauvaises. Mais aussi la fragilité des abeilles. Elles sont agressées par les pesticides, les différents parasites, notamment le frelon asiatique, présent sur les trois quarts du territoire français. Le frelon asiatique est présent en Drôme et en Ardèche depuis 2011 et depuis l'année dernière, il s'est véritablement multiplié.

Une bonne récolte pour le miel de châtaignier

Les apiculteurs de Drôme et d'Ardèche peuvent se consoler en notant que la récolte de miel de châtaigne a été bonne cette année. Le cynips, parasite du châtaigner, est en recul, ce qui explique cette bonne saison et annonce peut-être de bonnes années à venir.

Partager sur :