Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Une boulangerie de Valence vend du pain 100% local grâce au dispositif Agri-Ethique

lundi 2 mai 2016 à 16:38 Par Charlotte Coutard, France Bleu Drôme Ardèche

Soixante boulangeries de Rhône-Alpes sont entrées ces trois dernières années dans le dispositif Agri-Ethique. Il garantit un prix fixe et rémunérateur aux agriculteurs locaux. Explications.

La boulangerie l'Artisan à Valence vient d'adhérer à la démarche.
La boulangerie l'Artisan à Valence vient d'adhérer à la démarche. © Radio France - Charlotte Coutard

Valence, France

Pourquoi aller chercher ailleurs ce qu'on a à côté de chez soi ? Il y a trois ans, une coopérative de Vendée a décidé de mettre en place un dispositif pour garantir un prix fixe et rémunérateur aux producteurs de blé. Cela s'appelle Agri-Ethique. C'est un partenariat entre des agriculteurs, des meuniers, des coopératives, et des boulangeries. Ce partenariat se développe en Drôme-Ardèche.

"A 120 euros la tonne de blé, les producteurs ne vivent pas", (Ludovic Brindejonc).

Le prix est en fait négocié pour une durée de trois ans, il dépend de l'offre et de la demande locale. Il doit permettre aux agriculteurs de rentrer dans leurs frais, et de se dégager un salaire. En moyenne, il est de 170 euros la tonne blé. Actuellement, c'est bien supérieur au cours du blé sur le marché mondial, où les producteurs sont rémunérés 120 euros la tonne. "A ce prix là, les agriculteurs ne vivent pas, ils attendent que les prix remontent, les conditions sont hyper stressantes pour eux", explique Ludovic Brindejonc, le directeur d'Agri-Ethique.

Un partenariat gagnant-gagnant

Le prix du blé sur le marché mondial peut varier de manière importante en fonction d'événements climatiques ou géopolitiques. Les prix chutent et remontent, le tarif Agri-Ethique peut donc parfois être inférieur au cours du marché, et moins intéressant pour les producteurs partenaires. "La première chose à faire quand on entre dans la démarche, c'est de faire abstraction du marché, on ne parle plus de marché", poursuit Ludovic Brindejonc. "Ce n'est plus notre problème. Notre problème c'est de savoir qu'est-ce qu'il nous faut comme prix pour que tout le monde puisse s'y retrouver".

Une baguette 100% locale.

Car c'est un partenariat gagnant / gagnant. Les producteurs sont assurés de vendre leur blé à un prix rémunérateur, les meuniers sont certains d'être approvisionnés en blé, même en période de pénurie, et cela permet aux boulangers de fabriquer du pain avec du blé local, ce qui peut être aussi un atout commercial, avec un blé produit dans un rayon de 200 kilomètres.

Une nouvelle boulangerie partenaire à Valence

La boulangerie l'Artisan à Valence vient d'adhérer à la démarche. "Nous nous travaillons déjà avec beaucoup de producteurs locaux pour tout ce qui concerne les œufs, le lait. On n'a pas à aller chercher du blé à l'étranger, en connaissant les coûts du transport, alors qu'il y a tout sur place. C'est la bonne démarche de l'avenir", estime Marylène Obringer, la boulangère. "Et puis psychologiquement, ça apporte énormément de savoir que l'agriculteur va pouvoir vivre de son travail". Et grâce aux économies réalisées sur le transport, la baguette en boulangerie ne coûte pas plus chère qu'ailleurs.

Agri-Ethique a été créé par une coopérative de Vendée en 2013. Au total cela représente 30 000 tonnes de blé par an, 600 producteurs, 14 moulins et près de 600 boulangeries partenaires, dont soixante en Rhône-Alpes.

Les producteurs ne sont plus soumis aux lois du marché.

La boulangerie l'Artisan à Valence vient d'adhérer à la démarche. - Radio France
La boulangerie l'Artisan à Valence vient d'adhérer à la démarche. © Radio France - Charlotte Coutard
Image d'illustration. - Radio France
Image d'illustration. © Radio France - Charlotte Coutard