Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Puy-de-Dôme : une campagne de financement participatif pour la vache Ferrandaise

jeudi 6 septembre 2018 à 19:24 Par Pauline Josse, France Bleu Pays d'Auvergne

L'association de sauvegarde de la race bovine Ferrandaise a lancé une campagne de financement participatif le 1er septembre dernier. Son but : recruter un animateur-technicien pour accompagner le développement et la promotion de cette vache auvergnate pleine de ressources.

Race Ferrandaise : on comptabilise aujourd'hui plus de 2.800 femelles
Race Ferrandaise : on comptabilise aujourd'hui plus de 2.800 femelles - © Alain Guéringer

Puy-de-Dôme, France

L'histoire de la Ferrandaise n'est pas sans rebondissement. Très populaire pendant près d'un siècle dans le Puy-de-Dôme, elle est menacée de disparition lorsque l'agriculture prend un tournant intensif à la fin des années 1970. Un groupe d'éleveurs se mobilise alors pour assurer sa sauvegarde. Aujourd'hui, même s'il faut rester vigilant, la menace d'extinction semble lointaine. On comptabilise en effet plus de 2.800 femelles dans le cheptel ferrandais, essentiellement aux monts Dore, dans la chaîne des Puys et aux monts du Livradois. Pour autant, l'association veut garantir son développement avec un programme d'actions sur trois ans.

Financer le recrutement d'un animateur-technicien

Ce programme dépend surtout du recrutement d'un animateur-technicien, dont la mission sera à la fois d'accompagner les éleveurs existants mais aussi d'augmenter le cheptel de cette race à petit effectif. Les précisions d'Alain Guéringer, éleveur à Vinzelles dans le Puy-de-Dôme et président de l'association de sauvegarde de la race bovine Ferrandaise : "Un travail de connaissance des éleveurs dans le fonctionnement précis de leur système de production sera une des missions de cet animateur". Un des autres objectifs sera de travailler "à la mise en place de filières de valorisation des produits sur la viande, mais aussi sur le lait" poursuit Alain Guéringer. 

L'élevage de Ferrandaises d'Alain Guéringer à Vinzelles dans le Puy-de-Dôme - Aucun(e)
L'élevage de Ferrandaises d'Alain Guéringer à Vinzelles dans le Puy-de-Dôme - Alain Guéringer

Sur la plateforme Miimosa

Pour son recrutement, l'Association de sauvegarde de la race bovine Ferrandaise en appelle à la solidarité du grand public avec une campagne de financement participatif sur la plateforme Miimosa, spécialiste dans le crowdfunding agricole et alimentaire. Pour prétendre aux aides de l’Europe, du Massif central, de la Région et du Département à la création de ce poste, l'association doit s'auto-financer à hauteur de 20%, soit 15 340€

Clôturée le 15 octobre prochain, la cagnotte est à retrouver ici : un animateur pour la Ferrandaise