Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Une centaine d’agriculteurs en colère à Montpellier

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Hérault

Dans l'Hérault ce mardi, une centaine d'agriculteurs ont répondu à l'appel de leurs syndicats, la FDSEA et les Jeunes agriculteurs. Ils ont mené une opération escargot à Montpellier pour dire "Stop à l'agribashing".

Opération escargot menée par une centaine d'agriculteurs à Montpellier
Opération escargot menée par une centaine d'agriculteurs à Montpellier © Radio France - Salah Hamdaoui

Montpellier, France

En tête de cortège, un tracteur et une machine à vendanger. Ce mardi, une centaine d'agriculteurs ont répondu à l'appel des syndicats FDSEA et JA, pour mener une opération escargot à Montpellier. Ils se plaignent de la concurrence déloyale des autres pays européens, des accords internationaux, comme le CETA, qui sont signés par la France et qui les pénalisent. Mais surtout, ils en ont marre des reproches qui leur sont faits : pollution de l'air et des sols, malbouffe, maltraitance animale. Comme s'ils étaient responsables de tous les maux.

On fait vraiment des efforts énormes mais tous ces efforts ne sont pas du tout récompensés au contraire., on nous enfonce encore plus. On en a ras le bol, sincèrement"- Sophie Nogues, présidente de la FDSEA-34.

Jean Claude Vidal n'aurait raté ce rendez vous pour rien au monde. Viticulteur à la retraite, il a 80 ans passés. "Moi je suis là par solidarité pour mes frères agriculteurs. Ils sont vilipendés alors qu'il se battent pour survivre. Pour moi c'est insupportable de voir qu'ils sont traités de la sorte. C'est indigne!"

Dans le cortège, la colère est palpable. L'agribashing devient insupportable pour Sophie Nogues, la présidente de la FDSEA 34. Et pourtant selon elle, "tous les  jeunes qui sont installés sont tous formés ainsi que les anciens- enfin les anciens, autour de 40 ans -utilisent tout ce qu'il faut à la molécule près, au millilitre près et on n'est jamais jamais récompensés et on nous laisse pas tranquilles. On est de longue sur notre dos et c'est usant."

L'agriculteur est aussi un consommateur

À ses côtés, Camille Banton, à la tête des Jeunes agriculteurs de l'Hérault, tient à rappeler une évidence : "On parle des consommateurs etc mais l'agriculteurs, c'est un consommateur. Il n'y a pas de raison qu'il aille s'empoisonner. Moi je suis maman d'un petit garçon d'un an, je lui fais pas manger des choses que je considérerais comme néfastes."

Pour clore cette journée de mobilisation, une délégation a été reçue par le préfet dans l'après midi. Il aurait promis de faire remonter leurs doléances.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu