Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une centaine de participants aux portes ouvertes du vignoble expérimental de la chambre d’agriculture de Vaucluse

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse

Les expérimentations menées sur ce domaine de sept hectares et demi à Piolenc ont toutes pour finalité de s’adapter au changement climatique, réduire le recours aux phytosanitaires et promouvoir l’agro-écologie tout en conservant la qualité typique des vins de la vallée du Rhône.

C'est tout nouveau : des panneaux photovoltaïques orientables installés en hauteur au dessus des vignes pour laisser passer les machines agricoles
C'est tout nouveau : des panneaux photovoltaïques orientables installés en hauteur au dessus des vignes pour laisser passer les machines agricoles © Radio France - JM Le Ray

Créé en 1996, ce domaine est unique et ces portes ouvertes proposaient ce vendredi d’en découvrir les recherches autour de cinq thèmes. Le plus actuel, l’adaptation au changement climatique, avec des parcelles ombragées par des panneaux photovoltaïques, des filets d’ombrage ainsi que de la brumisation associée à de la micro-aspersion. Les panneaux sont motorisés et suivent le déplacement du soleil pour adapter l'ombre au vignoble. 

À l'avenir, explique la société Sonagri, ils seront à double face pour augmenter la production d’électricité. L’installation peut être réalisée sans frais pour le viticulteur qui ne récupère pas alors le bénéfice de la production, ou bien il est actionnaire et perçoit un montant de la revente énergétique à hauteur de l'investissement consenti sur l'implantation du dispositif.

La lutte contre le dépérissement du vignoble, la réduction des intrants (avec des variétés résistantes aux maladies ou des parcelles "nature" donc non traitées) ou l’agro-économie, en plantant de nouvelles parcelles avec des variétés adaptées sont trois autres thèmes. Le dernier, qui doit concilier le tout, étant la conservation de la typicité des vins de la vallée du Rhône

Les portes ouvertes se sont déroulées en collaboration avec l’Institut national de la recherche agronomique, l'Institut français de la vigne et du vin, ainsi que le Centre d'information régional agro-météorologique.

La chambre d’agriculture de Vaucluse est également partenaires du programme "Résistants rhodaniens" d’Inter-Rhône. Cet ambitieux programme a pour objectif d’obtenir en nouvelles variétés les descendants de Grenache ou Syrah (cépages les plus courants en vallée du Rhône) résistants aux maladies. La première plantation a été réalisée cette année et l’étude devrait durer plus de 15 ans, précise la Chambre.

Des filets anti-grêle qui trouvent une nouvelle utilisation en tant que filets d'ombrage à hauteur des raisins
Des filets anti-grêle qui trouvent une nouvelle utilisation en tant que filets d'ombrage à hauteur des raisins © Radio France - JM Le Ray
Une des buses de brumisation qui court le long d'une rangée de vigne sur une parcelle test du domaine viticole expérimental
Une des buses de brumisation qui court le long d'une rangée de vigne sur une parcelle test du domaine viticole expérimental © Radio France - JM Le Ray
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu