Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une "enquête approfondie" sur l'abattoir de la Sobeval après la vidéo de L214

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Après la diffusion de la vidéo de l'association L214 à l'intérieur de l'abattoir de la Sobeval à Boulazac, puis la révélation de mails qui prouveraient que les autorités connaissaient la situation, le ministère de l'Agriculture annonce que le site va faire l'objet d'une "enquête approfondie".

Avec sa vidéo de plus de 6H à l'intérieur de l'abattoir de la Sobeval, l'association dénonce de nombreuses irrégularités.
Avec sa vidéo de plus de 6H à l'intérieur de l'abattoir de la Sobeval, l'association dénonce de nombreuses irrégularités. - Capture d'écran L214

Après avoir épinglé l'abattoir de la Sobeval pour de nombreuses irrégularités avec une vidéo de 6H tournée à l'intérieur du site, l'association L214 a enfoncé le clou mardi 25 février. Elle a mis la main sur des mails du ministère de l'Agriculture et assure que ces messages prouvent que le ministère a menti sur ce qu'il savait des conditions d'abattage. 

Des enquêteurs sur place dès ce jeudi

Suite à ces nouvelles accusations, le ministère de l'Agriculture a annoncé hier soir que l'abattoir de Boulazac allait faire l'objet d'une "enquête approfondie". Dès ce jeudi, "la brigade nationale d'enquêtes vétérinaires et un référent national abattoir seront près sur site" détaille le ministère dans un communiqué. Elle devrait remettre un rapport complet d'ici vendredi matin

Dans un premier temps après la diffusion de la vidéo, l'Etat assurait que l'abattoir était en règle. L214 avait demandé la fermeture de l'abattoir. Elle appelle désormais le ministre de l'Agriculture à la démission. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu