Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Une huître anti-vol bientôt dans la Manche ?

vendredi 4 novembre 2016 à 18:44 Par Jacqueline Fardel, France Bleu Cotentin

Cette huître factice, équipée d'une puce, a été mise en place par l'entreprise Flex Sense de la Roche sur Yon pour lutter contre les vols dans les parcs. A l'approche des fêtes cette invention pourrait attirer l'attention des ostréiculteurs manchois.

A Saint-Vaast la Hougue, les parcs à huitres sous surveillance avant les Fêtes
A Saint-Vaast la Hougue, les parcs à huitres sous surveillance avant les Fêtes © Radio France - Jacqueline Fardel

Saint-Vaast-la-Hougue, France

C'est une entreprise de la Roche sur Yon, Flex sense, qui a mis au point le procédé. Un faux coquillage, équipé d'une puce qui dès qu'il entre en mouvement, envoie une alerte sur le téléphone de son propriétaire.

La commercialisation a été lancée en septembre : l'entreprise de Charente propose ses fausses huitres en contrat de location de 60 mois, à raison de 10 euros par mois le coquillage factice.

En complément de la Garde Républicaine

A l'approche des fêtes, la Garde Républicaine doit arriver en seconde partie du mois de novembre dans la Manche pour surveiller les parcs, notamment dans les secteur de Saint-Vaast-la-Hougue et sur la côte ouest. L'huitre est toujours un produit de valeur, très prisé par les voleurs aux moments des fêtes. Mais les ostréiculteurs doivent faire face aussi à des vols réguliers tout au long de l'année. Des vols qui sont en augmentation et pour l'ostréiculteur, c'est toujours une perte sèche d'exploitation.

Alors l'investissement en vaut peut être la peine estime le comité régional de la conchyliculture, qui estime que cette huître"anti-vol" pourrait aussi avoir un effet dissuasif.