Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche DOSSIER : Salon de l'Agriculture 2018

Une nouvelle médaille pour le taureau Holiday de l'Yonne au Salon de l’Agriculture

jeudi 1 mars 2018 à 19:51 Par Denys Baudin et Bruno Blanzat, France Bleu Auxerre

Holiday, taureau d'un élevage de Saint-André-en-Terre-Plaine (Yonne) a été primé pour la deuxième année consécutive, lors du Concours général agricole de la race charolaise jeudi à Paris, au Salon de l'Agriculture. .

Présentation de taureaux au salon
Présentation de taureaux au salon © Maxppp - Photo d'illustration

Auxerre, France

Pour la deuxième année de suite, ce qui est très rare, Holiday remporte la catégorie mâle de plus de cinq ans. Avec ses 1 749 kilos, il devance des taureaux d'Auvergne et fait la fierté des propriétaires, les éleveurs du GAEC Cadoux, à Saint-André-en-Terre-Plaine.  

1 749 kilos 

Cette nouvelle médaille d'or va forcément apporter à l'entreprise de Claude Cadoux. "Cela nous permet de prouver que notre élevage est de bon niveau et d'attirer les clients qui veulent acquérir un bon taureau et pourquoi pas acheter un fils d'Holiday pour améliorer leur cheptel, explique l'éleveur. Il est le meilleur morphologiquement."

Holiday est le meilleur taureau morphologiquement - Claude Cadoux, éleveur dans l'Yonne

Une médaille qui est "bonne pour le business, souligne Claude Cadoux. Mais ce serait mieux si la viande était à 4 euros ou 4 euros 50 au lieu de 3 euros 60 aujourd'hui. Quand le cours de la viande va mal, la vente d'animaux reproducteurs va très très mal. On espère que tout ça s'arrangera pour valoriser au mieux le travail réalisé sur notre exploitation."

L'autre concurrent icaunais, le taureau Javier de la ferme Riotte à Angely dans l'Avallonais, prend la septième place dans la catégorie plus de quatre ans.

"Notre élevage est de bon niveau"

  - Visactu
© Visactu