Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Une première victoire pour les opposants à la pêche au filet dans le port de Bayonne

Devant le tribunal administratif de Pau, les associations de défense de l'environnement ont été suivies par le rapporteur public dans leur bras de fer avec les pêcheurs au filet du port de Bayonne.

Un pêcheur au filet à l'embouchure de l'Adour
Un pêcheur au filet à l'embouchure de l'Adour

Pau, France

Est-ce bientôt l'épilogue dans la guerre du saumon entre pêcheurs professionnels et amateurs ? Le tribunal administratif de Pau a examiné, ce jeudi, la demande d’interdiction de la pêche au filet dérivant dans le port de Bayonne. Les associations de défense de l’environnement Salmo Tierra, Sepanso 64 et 40 ont assigné au tribunal administratif les préfets des Pyrénées-Atlantiques et des Landes pour qu'ils fassent respecter l'interdiction de pêcher dans le port de Bayonne. Et les associations ont le sourire car les conclusions du rapporteur public vont dans leur sens

Les préfets auront six mois pour faire respecter cette interdiction

Selon les associations de défense de l'environnement et les pêcheurs amateurs, cette pêche au filet est trop intensive ce qui empêche les saumons de remonter dans les gaves des vallées béarnaises. Le tribunal administratif ne rendra sa décision qu'à la fin du mois, le 25 juin, mais lors de l'audition le rapporteur public a donné raison aux associations, qui réclament l'interdiction de la pêche au filet dans le port de Bayonne. Selon ses conclusions, les préfets doivent faire respecter cette interdiction de la pêche au saumon dans le port. Si le tribunal administratif suit les conclusions du rapporteur public, ce qui arrive dans la très grande majorité des cas au tribunal administratif, les préfets auront six mois pour faire respecter cette interdiction.

La réaction d'Antoine Domenech, président de l'association Salmo Tierra.

Choix de la station

France Bleu