Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Probable attaque de loup dans le Var

-
Par , France Bleu Provence

Un éleveur varois a découvert mardi quatre de ses bêtes massacrées à Tourrettes. Luc Vallet en est sûr : pour lui, il s'agit d'une nouvelle attaque du loup, et il en fait les frais depuis les années 90.

Le bélier reproducteur de Luc Vallet, attaqué probablement par un loup
Le bélier reproducteur de Luc Vallet, attaqué probablement par un loup -

Le loup aurait encore frappé dans le Var, à Tourettes, tout près d'habitations. Luc Vallet, éleveur, a découvert mardi quatre de ses bêtes massacrées : un bélier reproducteur, une brebis et deux agneaux. Il n’a aucun doute : il s’agit bien d’une nouvelle attaque du loup : "C'est forcément le loup car j'ai des attaques de loups depuis 1993 et les loups tuent d'une façon typique" explique l'éleveur, pour qui la dernière attaque remonte au mois de janvier dernier "Lorsqu'ils ont tué, ils sortent la grosse panse, ils la mettent de côté, et après ils consomment la bête d'une façon particulière. On dirait que c'est un homme qui l'a dépecé."

"Je ne sais pas quoi faire pour que ça ne se reproduise pas."

Les bêtes se trouvaient au Mas de Tassy, à 50 mètres seulement des bureaux de la communauté de communes du Pays de Fayence, à Tourrettes. 

Luc Vallet est actuellement obligé d'enfermer ses bêtes qui subissent donc la chaleur : "Dehors actuellement il fait une température de 35 degrés à l’extérieur. Donc imaginez dans une bergerie sous tuiles, sans climatisation bien entendu, il doit faire 40 degrés ! Avant ils étaient dehors, ils pouvaient être à l'ombre sous des chênes, et maintenant on est obligés de les confiner en bergerie. Et après on nous parle de bien-être animal... Moi je voudrais que les défenseurs du loup me disent ce qu'il faut faire, qu'on couche la nuit avec nos bêtes ? Ce n'est pas possible ! Je ne sais pas quoi faire pour que ça ne se reproduise pas"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess