Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Une productrice d'Augy lance son distributeur automatique de fromage

-
Par , France Bleu Auxerre

Une productrice de fromage basée à Augy (Yonne) a lancé son distributeur en libre-service. Et les clients sont très satisfaits.

Le distributeur automatique séduit les clients.
Le distributeur automatique séduit les clients. © Radio France - Elie Abergel

Augy, France

"Le fonctionnement est le même que pour les distributeurs automatiques classiques", commence Mathilde Boulanger, fromagère à Augy (Yonne) et heureuse propriétaire d'un distributeur automatique de fromages, installé à côté de la véloroute qui traverse la commune. "Vous mettez votre argent, et la machine vous sert votre produit". 

Des clients satisfaits

La machine en question permet donc à n'importe qui d'acheter du fromage de brebis sept jour sur sept et 24 heures sur 24. Un pari un peu fou que Mathilde Boulanger ne regrette pas aujourd'hui. "Initialement, je n'étais pas sûr du succès de cet investissement, mais je me rends compte que les clients apprécient", explique la fromagère. 

"Certains ne peuvent pas venir sur les horaires d'ouverture, ils sont donc bien contents de pouvoir venir chercher leur fromage quand ils veulent", insiste Mathilde Boulanger. 

Des fromages de brebis pour les couche-tard.  - Radio France
Des fromages de brebis pour les couche-tard. © Radio France - Elie Abergel

Ouvrir une boutique à terme

Un distributeur de fromage, qui doit donc maintenir les produits à 4 degrés en permanence coûte assez cher, 4000 euros. Mais Mathilde Boulanger est satisfaite "je récupère entre 150 et 200 euros chaque semaine, sans avoir de salaire à payer", explique la commerçante. 

Mais à terme l'idée est de pouvoir ouvrir une boutique et embaucher "pour pouvoir aller plus simplement au contact des clients", glisse Mathilde Boulanger. 

Augy, dans l'Yonne - Radio France
Augy, dans l'Yonne © Radio France - Denis Souilla