Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une semaine après l'épisode de gel, le bilan est inquiétant dans certains secteurs du Vaucluse

-
Par , France Bleu Vaucluse
Bonnieux, France

Une semaine après l'épisode de gel qui a frappé le Vaucluse et de nombreux autres départements français, certains viticulteurs et arboriculteur s'attendent à une saison difficile. À Bonnieux par exemple, certaines parcelles de vignes ont été brûlées à 100%.

Une vigne brûlée par le gel à Bonnieux
Une vigne brûlée par le gel à Bonnieux © Radio France - Benjamin Billot

La "gelée noire". Le nom est inquiétant, le phénomène l'est tout autant. C'est un courant d'air très froid qui gèle la végétation sur son passage au printemps. C'est ce qui s'est passé la semaine dernière à Bonnieux et dans de nombreux autres secteurs du département. La végétation est en avance cette année, alors elle est plus vulnérable au gel.

Résultat, certaines parcelles, de vignes surtout, ont gelé à 100%. Les bourgeons sont morts. Les sarments vont repousser, mais ils ne donneront que de petites grappes, probablement inexploitables. Toutes sortes de cultures sont touchées : pommiers, pruniers, abricotiers, cerisiers, vignes, lavande et lavandin.

Dans la vallée du Calavon, ce sont les parcelles de vigne situées dans la plaine qui ont brûlé. Celle qui sont sur les coteaux, un peu plus en hauteur, échappent à l'air froid, qui circule au fond des vallées. Les cerisiers aussi ont été atteints. Sur cette photo, on peut voir que la couleur des cerises n'est pas la bonne. À cette période de l'année, elles devraient être bien vertes. Celles qui sont dorées tomberont sans doute d'ici une à deux semaines.

Les cerises dorées sont brûlées et devraient tomber dans quelques jours.
Les cerises dorées sont brûlées et devraient tomber dans quelques jours. © Radio France - Benjamin Billot

Pour les dégâts sur les arbres fruitiers, l'état de calamité agricole pourrait être reconnu par l'Etat, une fois qu'on connaîtra concrètement l'étendue des dégâts, après la récolte. Pour les vignes, ce sont les assurances qui devront prendre en charge les pertes des agriculteurs.

© Radio France -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess