Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche DOSSIER : Salon de l'Agriculture 2017

Une société de Pessac conjugue informatique et agriculture

lundi 27 février 2017 à 4:00 Par Aurélie Bambuck, France Bleu Gironde

En plein salon de l'agriculture à Paris, une société de Pessac va présenter un logiciel et son évolution. Ils permettent d'aider les agriculteurs dans la gestion de leurs exploitations. L'objectif est de leur faire gagner du temps grâce à l'informatique.

Brice Texier, le co fondateur d'équilibre, devant son logiciel
Brice Texier, le co fondateur d'équilibre, devant son logiciel © Radio France - Aurélie BAMBUCK

C'est ce lundi qu'une entreprise girondine va présenter son nouveau projet au salon de l'agriculture à Paris. Il s'agit de la société Ekylibre, basée à Pessac. Elle a mis au point en 2015 un logiciel de gestion d'exploitation. Un outil qu'elle veut faire évoluer avec un assistant vocal qui permet à l'agriculteur de se passer d'un clavier. Brice Texier est le confondateur d'Ekylibre. Il est informaticien de formation.

France Bleu Gironde : quel est le principe de votre logiciel ?

Brice Texier : on est parti du constat qu'un agriculteur passe environ 500 heures par an pour faire sa gestion administrative complète. On veut diviser ce temps par 5 grâce à notre logiciel qui gère toutes les données de l'exploitation. L'inscription est gratuite. Les exploitants forment une communauté

En quoi consiste le projet Duke que vous présentez au salon de l'agriculture ?

C'est un prototype d'assistant conversationnelle. L'idée est de permettre à l'agriculteur de ne plus avoir à prendre son smartphone ou son carnet de note. On a une logique de 0 saisie pour faciliter le travail des agriculteurs.

Reportage Ekylibre au salon de l'agriculture