Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Une tonne de cèpes sous la halle de Villefranche-du-Périgord pour l'ouverture du marché

samedi 27 octobre 2018 à 21:51 Par Noémie Philippot, France Bleu Périgord

Ca y est c'est parti ! Le marché aux cèpes de Villefranche-du-Périgord est officiellement lancé ce samedi, en grande pompe : une tonne de champignons a été vendue sous la halle. Inespéré pour les amateurs, qui craignent cependant le froid qui pourrait arrêter la poussée.

Les cèpes se sont fait attendre cette année, mais la récolte est belle. Seul hic : le froid qui vient d'arriver, et pourrait écourter la poussée.
Les cèpes se sont fait attendre cette année, mais la récolte est belle. Seul hic : le froid qui vient d'arriver, et pourrait écourter la poussée. © Radio France - Noémie Philippot

Villefranche-Du-Périgord, Loubejac, France

Bien avant 15 heures, des dizaines de personnes se pressent déjà contre les barrières de la halle de Villefrance-du-Périgord. Les vendeurs sont en place, cagettes remplies de très beaux cèpes à leurs pieds. 

À peine les cloches de l'église résonnent, et c'est partie. En un quart d'heure à peine, plus de la moitié de la tonne de champignons rassemblées sous la halle est déjà entre les mains des acheteurs. 

Certains viennent de très loin, comme Jean-Pierre et Véronique. Ils habitent Salon-de-Provence et profitent des vacances scolaires pour venir sur ce week-end immanquable à leurs yeux. Mais pas de précipitation : "Je ne veux pas une cagette trop grosse, je veux d'abord goûter !" explique Jean-Pierre. Pour la dégustation, c'est Véronique qui gère : "Magret de canard, avec des cèpes ! Je vais faire revenir à la poêle avec de l'ail et du persil, tout simplement" détaille-t-elle tout sourire. 

Jean-Pierre et Véronique viennent de Salon-de-Provence pour le marché aux cèpes de Villefranche-du-Périgord. - Radio France
Jean-Pierre et Véronique viennent de Salon-de-Provence pour le marché aux cèpes de Villefranche-du-Périgord. © Radio France - Noémie Philippot

Autour de 15 euros le kilos de cèpes

Pour s'offrir un kilo du précieux champignon, comptez autour de 15 euros. 18 pour les plus chers, notamment les têtes noires, 12 minimum, plutôt en fin d'après-midi.  La récolte est fulgurante : beaucoup de cèpes en quelques jours, de belle qualité, alors même que les plus avertis n'en attendaient plus autant après les semaines de sécheresses. 

"Ça faisait trois ans qu'on n'avait pas eu de marché, et on ne s'y attendait pas cette année, explique Jean-Louis Carrier, 1er adjoint au maire, chargé de l'organisation du marché. On est quand même fin octobre, c'est limite pour avoir des cèpes. Mais il y a une belle pousse, c'est magique d'attendre que les champignons arrivent !"

Seule crainte : cette poussée pourrait être écourtée par le froid qui vient de s'installer ce week-end. Jean-Louis Carrier espère malgré tout que le marché va pouvoir durer trois ou quatre jours.

Ce vendeur expose fièrement l'une de ses perles : cinq cèpes en un pied, qui atteignent presque le kilo. - Radio France
Ce vendeur expose fièrement l'une de ses perles : cinq cèpes en un pied, qui atteignent presque le kilo. © Radio France - Noémie Philippot