Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Une trentaine d'agriculteurs bloquent les accès de l'Intermarché de Dun-le-Palestel

-
Par , France Bleu Creuse

La tenue d'un stand de l'association de lutte contre la maltraitance animale One Voice à l'Intermarché de Dun-le-Palestel n'a pas plu du tout à la FDSEA et aux JA. En représailles, ils bloquent l'accès au parking du magasin toute la journée de ce lundi 9 décembre.

Un des tracteurs bloquant l'accès au parking de l'Intermarché de Dun-le-Palestel
Un des tracteurs bloquant l'accès au parking de l'Intermarché de Dun-le-Palestel © Radio France - Benjamin Billot

Dun-le-Palestel, France

Impossible de rentrer sur le parking de l'Intermarché de Dun-le-Palestel ce lundi. A chaque entrée, un tracteur et sa remorque bloquent toute velléité de stationnement. La FDSEA et les Jeunes Agriculteurs sont venus passer un message clair : ne donnez pas la parole à l'association One Voice en Creuse. 

Cette association dénonce les maltraitances contre les animaux. Le cœur de son combat militant se situe dans la lutte contre la captivité des animaux, mais il est mentionné également sur son site des arguments contre certaines méthodes d'élevage et d'abattage. Et c'est ce qui met en rogne les éleveurs de la FDSEA et des JA creusois. Prévenus de la tenue de ce stand de One Voice à l'Intermarché, ils sont venus en représailles bloquer le parking. 

Le magasin a fermé ses portes et le gérant a laissé partir ses employés. 

Dans l'après-midi, les éleveurs ont mis sous pression le gérant de l'Intermarché pour qu'il leur ouvre la chambre froide du magasin, pour vérifier ses produits. C'était ça où ils déversaient la citerne de lisier installée devant les portes. Le gérant s'est exécuté. Les agriculteurs assurent avoir trouvé des produits non-conforme, notamment des andouilles périmées depuis un mois et reconditionnées pour pouvoir continuer à les vendre. 

Exaspérés par cette découverte, les éleveurs ont vidé la citerne de lisier et une remorque pleine de déchets végétaux sur le parking avant de lever le camp. 

Quelques gendarmes étaient sur place, l'ambiance est resté calme. 

Une citerne de lisier déversée sur le parking - Aucun(e)
Une citerne de lisier déversée sur le parking - Jeunes agriculteurs
L'état du parking après le passage des éleveurs - Aucun(e)
L'état du parking après le passage des éleveurs - Jeunes agriculteurs
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu