Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Vaste opération de contrôles de pêcheurs de civelles sur la façade Atlantique

-
Par , France Bleu Loire Océan

64 pêcheurs professionnels d'alevins d'anguille ont été contrôlés en fin de semaine dernière en Loire-Atlantique, en Vendée, en Charente-Maritime et en Bretagne. Quatre d'entre eux, des Vendéens, ne respectaient pas les règles.

La capture des alevins d'anguilles est très encadrée
La capture des alevins d'anguilles est très encadrée © Maxppp - Thierry Creux

Pays de la Loire, France

Une vaste opération de contrôles de pêcheurs de civelles a été menée dans cinq départements de la façade Atlantique en fin de semaine dernière. En tout, 64 pêcheurs professionnels ont été concernés en Loire-Atlantique, en Vendée, en Ille-et-Vilaine, dans le Morbihan et en Charente-Maritime, pour un total de 184 kilos d'alevins d'anguilles pêchés dans la nuit.

Quatre pêcheurs en infraction

Sur ces 64 pêcheurs, quatre, en Vendée, ne respectaient pas les règles : absence de fiches de pêche, déclarations incomplètes ou pêche à moins de 50 mètres d'un barrage. Sept kilos de civelles ont été saisis.

Jusqu'à 4.000 euros le kilo au marché noir en Asie

Tous les ans à cette époque, des opérations de contrôle sont menées, notamment pour mettre fin au braconnage des alevins d'anguille. C'est une espèce protégée et sa pêche est très encadrée. Le prix au kilo des civelles tourne autour des 350 à 400 euros, mais il peut atteindre 4.000 euros au marché noir en Asie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu