Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Vendanges : premiers tests de maturité le 29 août dans le vignoble nantais

-
Par , France Bleu Loire Océan

Les premiers tests de maturité sont prévus le 29 août dans le vignoble nantais. Les vendanges pourraient débuter aux alentours du 3 septembre.

Le vignoble nantais
Le vignoble nantais © Radio France - Grégory Jullian

Nantes

C'est la dernière ligne droite avant le début des vendanges. Dans le vignoble nantais, les premiers tests de maturité seront effectués le 29 août. La récolte pourrait donc débuter aux alentours du 3 septembre. Dans les vignes, la terre est très sèche actuellement mais la canicule n'a pas eu que des effets négatifs. "La sécheresse nous a permis d'avoir moins d'humidité sur les feuilles. Du coup, la vigne a eu moins de maladies que les années précédentes. Peu ou pas de mildiou par exemple" précise Laurent Poiron, viticulteur à Château-Thébaud. 

Laurent Poiron, viticulteur à Château-Thébaud - Radio France
Laurent Poiron, viticulteur à Château-Thébaud © Radio France - grégory jullian

Moins de volume cette année à cause du gel

Cette année, les viticulteurs du vignoble nantais s'attendent à une récolte moins importante que les années précédentes. La faute au coup de gel survenu dans la nuit du 2 au 3 avril dernier.

En général, nous récoltons environ 420.000 hectolitres par an dans le vignoble nantais. Cette année, nous devrions atteindre tout juste 250.000 hectolitres" - François Robin, de la Fédération des Vins de Nantes

Sur les vignes, les grappes sont moins nombreuses mais la taille des grains reste homogène. Des grains actuellement en pleine phase de véraison. "La véraison, pour un cépage blanc, c'est quand le raisin devient translucide. Les grains gonflent et se chargent en sucre" affirme Laurent Poiron. Les quinze jours à venir sont donc déterminants. "La qualité du millésime se joue là. La météo idéale, c'est un peu de pluie, la nuit avec du soleil et du vent, le jour" conclut-il.