Infos

Vendanges 2016 en Champagne : moins de saisonniers, moins de quantité mais quelle qualité ?

Par Sophie Constanzer, France Bleu Champagne-Ardenne lundi 5 septembre 2016 à 6:00

Il y aura moins de raisins à récolter mais la qualité ne sera pas forcément moins bonne.
Il y aura moins de raisins à récolter mais la qualité ne sera pas forcément moins bonne. © Radio France - Sophie Constanzer

Alors que la date du début des vendanges sera fixée samedi 10 septembre, les professionnels de Champagne savent déjà qu'il y a moins de raisins cette année. Moins de raisins, donc moins de saisonniers aussi. Reste la question de la qualité...

C'est samedi 10 septembre que le Comité Champagne (CIVC) se réunira pour annoncer la date de début des vendanges. Les premiers coups de sécateurs devraient être donnés dans la foulée ou au début de la semaine prochaine dans les parcelles les plus précoces. Ces vendanges sont plus tardives que l'an dernier -les premiers coups de sécateur avaient eu lieu le 29 août- à cause des intempéries du printemps. Gelées tardives, pluie, et orages de grêle... Mais finalement, Franck Bonville qui possède 20 hectares de vignes à Avize, est plus optimiste depuis quelques semaines. "Avec beaucoup de mildiou, des conditions de culture difficiles avec des traitements que l'on pouvait pas espacer... on était très pessimiste" explique le vigneron. Mais le soleil et les grosses chaleurs de ces dernières semaines ont permis d'assainir les grappes.

  Idéalement il aurait fallu que le soleil soit là en juillet plutôt qu'en août -- un vigneron à Avize

Une chose est sûre, il y a aura moins de raisins cette année. Franck Bonville table sur 9000 à 11 000 kilos de raisin à l'hectare contre 13 000 kilos l'an dernier. Et du coup, il a besoin de moins de saisonniers pour les vendanges : 60 personnes ont été recrutées via un prestataire au lieu de 90 vendangeurs l'an dernier. Moins de quantité c'est aussi le constat de cet autre vigneron à Avize : "Idéalement, il aurait fallu que le soleil soit là en juillet plutôt qu'en août puisque la vigne arrive en fin de période de sensibilité, le mal est fait". Mais moindre qualité ne veut pas dire moindre qualité.

Si les vignes donnent cette année moins de fruits (30% de quantité en moins, la pire année depuis 2003 selon le CIVC), les raisins sont néanmoins de qualité assure Dominique Moncomble, le directeur des services techniques et environnement au Comité Champagne :

Dominique Moncomble, directeur des services techniques et environnement au Comité Champagne

Le bureau spécial vendanges a ouvert ses portes à Epernay 

Comme chaque année, le bureau spécial vendanges de Pôle emploi situé juste à coté de la gare d'Epernay , a ouvert ses portes pour permettre de renseigner les demandeurs d'emploi sur les offres. Pour l'instant, une centaine de vendangeurs ont fait appel à Pôle emploi : plus de 1000 offres sont disponibles sur le site internet. L'an dernier, seuls 6 % des postes de vendangeurs ont été pourvus par Pôle emploi dans le vignoble champenois.

Le bureau spécial vendanges est situé à côté de la gare d'Epernay.  - Radio France
Le bureau spécial vendanges est situé à côté de la gare d'Epernay. © Radio France - Sophie Constanzer

Partager sur :