Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Vendanges 2019 en Bourgogne : "année compliquée, mais année superbe"

-
Par , , France Bleu Bourgogne

Les vendanges on démarré dans les parcelles de Crémant de Bourgogne, elles vont s'étendre à la totalité de la côte viticole dans les prochains jours. On évoque la qualité de ce millésime 2019 avec notre invité, le patron du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB) François Labet.

© Maxppp - Olivier Lanrivain

C'est l'un des repères majeurs pour les professionnels du vin : la date de récolte est cruciale. Mais comment fait-on pour bien choisir ? "C'est très simple", répond François Labet : "le vigneron fait des prélèvements de raisin, juge de la maturité, et en fonction de celle-ci décide ou non de vendanger."

Simple en apparence seulement, car cette année n'est pas comme les autres. "C'est une année compliquée pour les raisons qu'on connaît, sécheresse en particulier, floraison étalée. On vendange en "W", c'est-à-dire qu'on passe d'une parcelle à l'autre, du nord au sud, du sud au nord, il n'y a absolument rien de classique. C'est une année compliquée mais qui comme toutes les années en 9 sera une année superbe !" 

Moins bien en quantité, meilleur en qualité

Dans les parcelles côte-d'oriennes, mais aussi chez nos voisins icaunais et saône-et-loiriens, le rythme va s'accélérer dans les prochains jours, François Labet, lui-même vigneron, le confirme : "personnellement je commence jeudi matin, par des vignes de chardonnay, à Beaune et à Meursault. On est un peu en avance par rapport à ce qu'on estimait, mais ça c'est dû aux conditions de sécheresse que l'on a connues. La vigne est comme toutes les plantes dans des conditions extrêmes, elle privilégie sa croissance à ses fruits, donc si on attend trop, on risque de récolter des raisin "figués". Ceux qu'on va récolter ne sont pas très gros, ça veut dire qu'on va faire une récolte moins abondante que l'année passée, mais de grande qualité."

Pernand-Vergelesses, le projet qui embarrasse la profession

On en parlait ici même il y a quelques jours, le maire de Pernand-Vergelesses a décidé de raser une partie de la forêt communale pourtant classée en zone protégée Natura 2000, dans le but d'y planter des vignes. Qu'en pense le BIVB ? "C'est une question qui nous gêne tous", confie son président, sans vraiment répondre à la question  : "ce qu'il faut savoir c'est que 100% des surfaces de grand cru son plantées, donc il est impossible de s'étendre, quasiment la totalité des surfaces en 1er cru est plantée également. Il s'agit là d'une extension sur appellation "villages". Oui on a besoin de vin, le marché se porte bien, la demande est constante, parce que les vins de Bourgogne sont très bons, de Chablis à Mâcon."

L'interview complète de François Labet, président du BIVB

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu