Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Vendanges 2019 en Champagne : le rendement commercialisable fixé à 10.200 kilos par hectare

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Vignerons et maisons de champagne se sont mis d'accord ce mercredi 24 juillet sur un rendement commercialisable de 10.200 kilos par hectare pour la vendange 2019. Des vendanges qui s'annoncent moins précoces que l'an dernier.

Les vendanges s'annoncent moins précoce, et avec moins de rendements.
Les vendanges s'annoncent moins précoce, et avec moins de rendements. © Radio France - Sophie Constanzer

Épernay, France

Le rendement commercialisable pour la prochaine vendange en Champagne a été fixé ce mercredi 24 juillet lors d'une réunion au Comité interprofessionnel des vins de Champagne (CIVC) à Epernay : 10.200 kilos par hectare.  Un rendement en baisse par rapport l'an dernier puisque le rendement commercialisable officiel pour les vendanges de 2018 était en moyenne de 10.800 kilos par hectare. "Un rendement en baisse car le _contexte économique est difficile_, incertain" a confié Jean-Marie Barillère, le co-président du Comité champagne. 

Une qualité bonne, voir très bonne -- Maxime Toubart du SGV 

Ce chiffre de 10.200 kilos par hectare, c'est une décision "sage" selon Jean-Marie Barillère, qui confirme la baisse des ventes en France qui se poursuit et les incertitudes sur les marchés étrangers. Brexit en Grande-Bretagne et tensions entre les Etats-Unis et la Chine en tête. 

Pour ce qui est de l'état sanitaire des vignes, le Comité Champagne se veut optimiste, malgré la canicule actuelle. "La vigne elle a chaud, comme les humains, bien entendu elle a besoin d'eau dans certains secteurs mais il y a pas de panique à avoir aujourd'hui", explique Maxime Toubart, président du Syndicat général des vignerons (SGV). Avant de poursuivre : "on a une qualité bonne, voir très bonne".  

Début des vendanges autour du 10 septembre

Après deux années de vendanges précoces, la Champagne revient un peu à "la normale" : les vendanges devraient commencer autour du 10 septembre. Particulièrement précoce -le coup d'envoi avait été donné le 22 août-, la récolte avait été exceptionnelle en qualité et en quantité. Une récolte si exceptionnelle en quantité que le rendement potentiel avait été évalué entre 16.000 et 18.000 kilos par hectare par le Syndical général des vignerons (SGV). Une vendange 2019 qui a surtout permis d'alimenter la "réserve Champagne" : cette réserve est proche du maximum autorisé, le plafond étant fixé à 8.000 kilos. 

Choix de la station

France Bleu