Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vendanges 2021 en Champagne : le rendement commercialisable fixé à 10.000 kilos par hectare

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Représentants des vignerons et des maisons de champagne se sont mis d'accord ce mercredi 21 juillet sur un rendement de 10.000 kilos par hectare pour la vendange 2021. Une année qui est marquée par les aléas climatiques et une forte reprise des exportations.

Caisses de raisin lors des vendanges 2020.
Caisses de raisin lors des vendanges 2020. © Radio France - Olivier Cattiaux

Le rendement commercialisable pour la vendange 2021 en Champagne a été fixé ce mercredi 21 juillet lors d'une réunion au Comité interprofessionnel des vins de Champagne (CIVC) à Epernay : 10.000 kilos par hectare. La filière table donc sur des prévisions de ventes de 300 millions de bouteilles. C'est bien plus que l'année dernière où le quota maximum de raisin avait été fixé, non sans difficultés, à 8.000 kilos par hectare dans un contexte de crise sanitaire et de baisse des expéditions.  

On ne peut pas faire de bilan qualitatif et quantitatif pour l'instant -- Maxime Toubart

Les vendanges 2020 avaient été historiquement précoces, commençant par endroits dès le 20 août, avec une quantité et une qualité exceptionnelles. Ce ne sera pas le cas pour ces vendanges 2021, "impossible de faire un bilan pour l'instant" explique Maxime Toubart, président du Syndicat général des vignerons. Car l'année a été marquée par les aléas climatiques -gel, grêle- au printemps et une pluviométrie exceptionnelle en juin et juillet notamment propice au développement du mildiou dans les vignes. 

Une nouvelle réunion le 2 septembre 

Une nouvelle réunion du Comité Champagne est ainsi prévue le 2 septembre pour déterminer la part qui pourra être tirée de la réserve. Par endroits, le rendement agronomique pourrait ne pas dépasser les 2.500 kg par hectare en raison des intempéries, et certains vignerons ne pourraient peut-être même pas vendanger. "C'est inédit parce que c'est assez rare que le rendement agronomique est beaucoup plus faible que le rendement technique fixé par la filière", reconnaît Maxime Toubart qui ajoute : "la réserve interprofessionnelle a été crée notamment pour palier à une pénurie de vendange donc oui on va massivement utiliser cette réserve". 

Les chiffres de l'export "excellents" sur les 6 premiers mois de l'année 

Le rendement maximum fixé pour la vendange 2021 tient compte des expéditions de champagne qui ont fait un bon spectaculaire sur les six premiers mois de l'année. "C'est une reprise inespérée sur les 6 premiers mois de l'année 2021 grâce à l'export, tiré par les Etats-Unis, la Grande Bretagne, mais aussi l'Allemagne et l'Italie", souligne Jean-Marie Barillère, co président du Comité Champagne. La hausse des exportations est de 15% par rapport aux six meilleurs mois de l'année 2018, année historique du point de vue des expéditions. 

Un bémol tout de même : les ventes en France ne bondissent pas. "On voit que ça repart pas sur le marché français, or une bouteille de champagne sur 2 est vendue en France donc on a des questions aussi sur l'avenir à court terme", admet Maxime Toubart. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess