Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Vendanges dans l’Yonne : bilan mitigé

mardi 26 septembre 2017 à 19:53 Par Delphine Martin et Damien Robine, France Bleu Auxerre

Après un gros mois d’effervescence dans les vignes de l’Yonne, les vendanges sont terminées partout. Les vignerons de l’auxerrois sont plutôt satisfaits. En revanche, dans le chablisien et le vézelien, les volumes sont bien moins satisfaisants.

Le bilan des vendanges 2017 est mitigé, dans le département.
Le bilan des vendanges 2017 est mitigé, dans le département. © Radio France - Delphine Martin

Yonne, France

.Les vignerons de Chablis n’ont pas encore retrouvé le sourire. Après des vendanges 2016 catastrophiques pour beaucoup, les volumes récoltés cette année restent toujours en-dessous de leurs espérances. C’est la conséquence du gel, qui a touché le vignoble au printemps.

Les volumes décevants à Chablis

"En ce qui nous concerne, les volumes ne sont pas là. On peut parler de moins 20 à 25% par rapport à nos attentes théoriques", déplore Damien Leclercq, le directeur de « La chablisienne", qui regroupe 250 viticulteurs. "Commercialement, ce volume qu’on ne récolte pas, ça pose des problèmes car on perd des parts de marché, tant en France qu’à l’international", poursuit le représentant de la coopérative, qui représentent environ 25% des 5 500 hectares du vignoble.

Mais une qualité prometteuse

Mais les vignerons de Chablis ont malgré tout un motif de satisfaction cette année : la qualité sera au rendez-vous ! "On avait des jus d’une belle couleur. Et puis sur le plan analytique, on a vu de beaux équilibres entre la richesse en sucre et les niveaux d’acidité. Je pense qu’on sera sur un millésime qui sera sans doute très intéressant en jeunesse", assure Frédéric Gueguen, le président du syndicat de défense de l'appellation Chablis.

"Dans le chablisien, il y a la qualité mais pas la quantité" - le reportage de Damien Robine

A Vézelay, on estime qu’environ deux tiers de la récolte ont été perdus en raison des fortes gelées du mois d'avril. Le vignoble du vézelien, qui représente un peu plus de 100 hectares, a donc lui aussi souffert des aléas climatiques.

A Vézelay, une nouvelle appellation d'origine contrôlée

Seule consolation pour les viticulteurs, le millésime 2017 devrait porter l'AOC Village Vézelay, et non plus Bourgogne Vézelay. La nouvelle appellation vient d’être reconnue par l'INAO (l’institut national de l'origine et de la qualité).

Mathieu Woilliez est le président du syndicat Bourgogne Vézelay

"C’est une reconnaissance de la qualité de nos vins, d’un travail mené de longue date. Et puis c’est un coup de projecteur sur nos vins", explique Mathieu Woilliez, le président du syndicat Bourgogne Vézelay. Pour que les viticulteurs puissent bénéficier de l'appellation Village Vézelay dès le millésime 2017, le décret devra être publié au journal officiel avant la fin du mois de Novembre.

Dans toute la Bourgogne, les volumes sont en hausse

Dans toute la Bourgogne viticole, selon le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne, la récolte 2017 est estimée à 1,5 million d’hectolitres. Un volume en hausse de 20 % par rapport à 2016.