Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Vendanges en Alsace : les viticulteurs s'attendent à une très petite récolte

jeudi 20 juillet 2017 à 23:00 Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

La récolte 2017 en Alsace sera faible. Les premières estimations avancent le chiffre de 850 000 hl, c'est très en dessous de 2016, qui était d'1 million 180 000 hl. Le gel a fait de gros dégâts au mois d'avril dans les vignes. La plus faible récolte depuis 30 ans, selon les professionnels.

La vendange 2017 s'annonce faible en Alsace
La vendange 2017 s'annonce faible en Alsace © Maxppp - Maxppp

Alsace, France

"Ce sera peut-être la plus faible récolte depuis 30 ans," commente Jérôme Bauer de l'Association des Viticulteurs d'Alsace. Selon les premières estimations, révélées par nos confrères des Dernières Nouvelles d'Alsace, la récolte 2017 en Alsace, tournerait autour de 850 000 hl, contre 1 million 180 000 hl l'année dernière.

Le gel a fait de gros dégâts dans les vignes au mois d'avril

Il y a 30% de pertes dans les parcelles, à cause du gel du mois d'avril. La grêle est aussi passée par là au printemps. "Les grappes sont très petites. C'est surtout le gel qui a touché 4 500 hectares de vigne. Sur ces 4 500 hectares, il y en a 1 800 où il n'y aura aucun raisin à couper," précise Jérôme Bauer.

Les secteurs où il y a plus de dégâts, sont les secteurs de Scherwiller-Châtenois, il y a aussi Bennwihr, Ammerschwihr et Sigolsheim.

Nous avons encore des stocks pour approvisionner le plus gros des marchés, par contre il faut pas que 2018 soit un mauvais millésime pour nous, sinon nous serons dans une situation extrêmement délicate," Jérôme Bauer le président de l'AVA

Jérôme Bauer, le président de l'Association des Viticulteurs d'Alsace  - Radio France
Jérôme Bauer, le président de l'Association des Viticulteurs d'Alsace © Radio France - Guillaume Chhum

La pluie attendue par les viticulteurs

Pour essayer de rattraper ces faibles prévisions, les viticulteurs espèrent de la pluie, elle pourrait limiter la casse. Le point positif, c'est le très bon état sanitaire de la vigne Les vendanges seront en tout cas avancées cette année, elles devraient débuter à la fin du mois d'août.

Jérôme Bauer le président de l'AVA