Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Vendanges en Gironde : au milieu des rangs de vigne à Saint-Estèphe

mardi 26 septembre 2017 à 4:00 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

France Bleu Gironde fait les vendanges toute la semaine. Direction ce mardi l'appellation Saint Estèphe dans le Médoc à la rencontre des saisonniers qui récoltent les précieux raisins qui font la fortune des grands châteaux de l'appellation.

Vendanges au château Serilhan
Vendanges au château Serilhan © Radio France - Stéphane Hiscock

Saint-Estèphe, France

On les a rencontré un peu au hasard au milieu du vignoble à quelques pas de l'estuaire. Sur une parcelle en bord de route on les a observé travailler au milieu des rangs. Nous sommes sur les terres du château Serilhan. Ces vendangeurs sont tous saisonniers à l'image de Mathieu, un habitué : "moi je suis Champenois alors les vendanges je connais ça. J'en fais plusieurs par an. J'arrive de la région de Nantes et maintenant j'enchaîne ici dans le Médoc."

Les porteurs - Radio France
Les porteurs © Radio France - Stéphane Hiscock

En bout de rang, on retrouve Sandrine, responsable de cette équipe de vendangeurs. Elle note sur un cahier les quantités de raisins récoltés et encourage ses troupes : "J'ai l'impression qu'ils sont heureux d'être ici. C'est vrai que c'est un boulot dur mais on ne leur met pas la pression. L'important c'est qu'ils fassent du bon travail."

Sandrine, chef d'équipe

Une auberge espagnole au milieu des vignes

Ici se mélangent plusieurs nationalités et différentes générations. Espagnols, Portugais, Roumains, Polonais et Français, ils travaillent côte à côte. Leur intérêt commun : le salaire. "En faisant les vendanges je vais gagner en 15 jours ce que je gagne d'habitude en un mois" explique Nicodem, "en plus de ça on fait de belles rencontres."

Il y a des vendangeurs qui parlent 6 langues ici. C'est vraiment multiculturel

Leila et sa famille

Au Chateau Serilhan ces saisonniers bénéficient également de bonnes conditions d'accueil et notamment d'un terrain pour installer leurs caravanes avec électricité et sanitaires. Pour les gitans qui viennent travailler ici c'est un vrai plus : "On a de la famille qui arrive de toute la France pour vendanger ici. On se retrouve sur un emplacement propre avec la douche. On ne trouve pas ça partout."