Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les vendanges démarrent dans le Gard, avec une prévision de récolte en baisse

Les vendanges, c'est parti dans le Gard. Elles démarrent à la fin de cette semaine, avec huit à dix jours de retard. Une petite récolte en prévision. La météo a en effet été très compliquée cette année.

Des vignes prêtes à être vendangées
Des vignes prêtes à être vendangées © Radio France - Sylvie Duchesne

Gard, France

Du gel au mois d'avril, des coulures sur certains cépages au mois de mai, la canicule en juin et la sécheresse tout l'été. Les viticulteurs n'avaient pas connu une telle météo depuis bien longtemps dans le Gard. Le résultat : des vendanges qui démarrent avec huit à dix jours de retard par rapport à l'an dernier. Le coup d'envoi sera donné à la fin de cette semaine dans les Costières pour certains cépages. Pour les autres, les vendanges commenceront véritablement la dernière semaine du mois d'août.  

Denis Verdier, président de la fédération des IGP du Gard

Un grand millésime en vue

L'état sanitaire des grappes, lui, est parfait mais les grains de raisin sont petits. "Ça permet d'avoir des rouges d'excellente qualité et des produits de garde. Si on est enfin aidé par la climatologie, on aura un grand millésime", explique Denis Verdier, président de la fédération des IGP du Gard. 

Pour éviter que les vins n'atteignent des degrés trop élevés, notamment les rosés, les vendanges commencent plus tôt pour certains cépages. Pour garder la fraîcheur, les vendanges se font également de très bon matin. Elles démarrent à partir de 3h et s'arrêtent vers 11h.  

Une récolte plus faible qu'en 2018

Les vignerons du Gard croisent les doigts. Ils espèrent ne pas avoir à subir des orages ou de la grêle ces prochains jours. "Il nous faudrait une pluie intelligente, une pluie qui nous amènerait entre 20 à 30 mm, ce serait parfait."

Quoiqu'il en soit, "on s'achemine vers une récolte plus faible qu'en 2018", précise Gérard Sanchez, le directeur du centre œnologique du Gard qui s'appuie sur les prélèvements et les analyses réalisés sur 130 parcelles test dans le département. "Sur les cépages, les plus précoces, notamment les blancs, les Chardonnay, les Sauvignon, on peut s'attendre à des baisses de récolte de 15 à 20% en moyenne. " 

Gérard Sanchez, directeur du centre œnologique du Gard

En 2018, un peu plus de trois millions d'hectolitres avaient été vendangés dans le Gard. C'était un peu plus qu'en 2017.

Des grains plus petits cette année  - Radio France
Des grains plus petits cette année © Radio France - Sylvie Duchesne
Choix de la station

France Bleu